Un autre accident impliquant un véhicule de marque Tesla serait sous enquête, le dispositif d’autopilotage étant la cause de l’accident selon celui qui tenait le volant, avant que le système soit activé.

Selon ce qu’a appris la chaîne américaine CBS, le dispositif d’aide à la conduite – ou de conduite quasi automatisée devrais-je dire – aurait soudainement accéléré à l’intersection de la 141e rue Nord-Est et de la 172e avenue Nord-Est dans le Comté d’Irving, en banlieue de Minneapolis.

Les policiers du bureau du shérif du Comté de Kandiyohi auraient trouvé le véhicule à l’envers vers 19 h 30. Le conducteur âgé de 58 ans et originaire d’Eden Prairie, David Clark, a déclaré qu’il avait enclenché le système à l’approche de l’intersection, causant une accélération soudaine, ce qui s’est soldé en une sortie de route et un retournement. Les cinq passagers qui prenaient place à bord ont subi des blessures mineures.

Ce n’est pas la première fois que le système AutoPilot est pointé du doigt par les utilisateurs des produits Tesla. Et gageons que ce ne sera pas la dernière non plus!
Les constructeurs travaillent d’arrache-pied en ce moment pour trouver une manière sécuritaire d’automatiser les véhicules de demain. Pour l’instant, les technologies d’améliorent, mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour arriver à une solution finale, voire même universelle.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Malheureusement pour quelques propriétaires des produits Tesla, le système AutoPilot a déjà été blâmé par plusieurs lors d’accidents survenus au cours des derniers mois.