Depuis toujours, les Britanniques ont leur sempiternel London Cab. Les Japonais ont désormais leur taxi JPN. Cette nouveauté a été lancée hier par Toyota au Japon, à la veille de l’ouverture de la 45e édition du Salon de l’auto de Tokyo.

À peine plus court qu’une Prius (4 400 mm contre 4480 mm pour la Prius), le taxi JPN est animé par une variante du groupe motopropulseur de cette dernière : un 4-cylindres à cycle Atkinson de 1,5 L appelé 1NZ-FXP, qui lui livre 74 ch et 82 lb-pi de couple entre 2 800 et 4 400 tr/min, jumelé à un moteur électrique, qui ajoute une puissance additionnelle de 45 kW (61 ch). Ces deux moteurs entraînent les roues avant par le biais d’une boîte de vitesses automatique à variation continue.

Contrairement au moteur à essence de la Prius toutefois, celui du taxi JPN est alimenté au gaz naturel. Le constructeur ne précise pas à combien se chiffre la puissance nette des deux moteurs. En revanche, il prétend que la consommation de carburant pourrait être aussi basse que 5,15 L/100 km.

Cette nouveauté remplace les Toyota Comfort et Crown Comfort, deux berlines d’allure anodine conçues pour servir un taxi et vendue en Asie depuis 1995.

D’un point de vue esthétique, cette nouveauté est très différente et s’apparente largement à la voiture-concept du même nom dévoilée à Tokyo, en 2013.

À l’instar du TX4 londonien, sa carrosserie massive a été conçue pour faciliter l’embarquement des passagers. Elle a donc un seuil de plancher très bas (à 320 mm du sol) et des portières latérales arrière qui découvrent de larges ouvertures.

Alors qu’on trouve du côté conducteur (à droite) une portière s’ouvrant en pivotant, du côté passager (à gauche) le constructeur a prévu une porte coulissante offrant une ouverture plus large encore (720 mm) pour accommoder un passager en fauteuil roulant. Car ce taxi peut être muni d’une rampe escamotable, alors que les sièges des passagers se replient pour dégager l’espace nécessaire à un fauteuil roulant.

Le Toyota JPN est en vente dès maintenant. Le constructeur offre deux versions. Le JPN Nagomi, modèle d’entrée de gamme, est offert à partir de 3 277 800 yens (environ 38 000 $).

Quant à la version haut de gamme Takumi, qu’on reconnaît à ses pare-chocs de couleur coordonnée, ses optiques avant à DEL et son intérieur paré d’une sellerie de cuir de plus haute qualité, elle est offerte à partir de 3 499 200 yens (un peu plus de 40 000 $).

Toyota prévoit produire 12 000 taxis JPN par année à son usine Higashi-Fuji.