Toyota offrira un impressionnant éventail de véhicules-concepts aux visiteurs du Salon de l’auto de Tokyo, qui ouvre ses portes la semaine prochaine. En plus de l’élégant coupé sport GR HV Sports, de la berline de prestige Crown et de l’utilitaire nouveau genre Tj Cruiser, trois concepts déjà dévoilés par la voie de communiqués, le constructeur nippon présentera aussi deux prototypes donnant naissance à la « gamme » Concept-i. Il s’agit de la citadine Concept-i Ride et le véhicule monoplace électrique à conduite verticale Concept-i Walk.

Comparativement à la berline Concept-i, cette grande routière futuriste qui a fait ses débuts au salon CES de Las Vegas, en janvier dernier, les concepts Ride et Walk nous entraînent dans un contexte différent : celui des centres-ville congestionnés.

À l’instar du prototype montré à Las Vegas, la Ride exploite l’intelligence artificielle pour analyser les habitudes de conduite et les préférences de son utilisateur pour mieux prédire ses besoins et ses attentes à travers son comportement.

Bénéficiant d’une autonomie pouvant atteindre 150 km, la Ride se distingue par ses portes-papillon, qui procurent un accès très dégagé à un habitacle biplace.

Plus courte qu’une Smart Fortwo (elle fait 2 500 mm de longueur contre 2 695 pour la Smart), elle peut néanmoins accommoder un conducteur en fauteuil roulant par l’ouverture généreuse que découvrent ses portières, mais aussi grâce à son plancher plat et un aménagement intérieur modulable.

Toyota a remplacé le traditionnel duo constitué d’un volant et d’un pédalier par deux « joysticks » fixés aux accoudoirs du siège du conducteur, qui peut d’ailleurs occuper un espace central ou latéral, selon les besoins.

Sorte de complément de la Concept-i Ride, le Concept-i Walk est un énième prototype de véhicule électrique personnel (ou monoplace, c’est selon) conçu pour servir dans les espaces piétonniers et les édifices.

À la façon d’un Segway, le Walk est manoeuvré par le mouvement du corps. Il se déplace toutefois sur trois roues et son autonomie varie de 10 à 20 km.