Une nouvelle marque de commerce a été enregistrée par Toyota à l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle cette semaine : Corolla Cross. Doit-on en conclure que le constructeur nippon prépare une variante pour baroudeur du modèle d’automobile le plus vendu de l’histoire ? Là-dessus, le principal intéressé reste muet.

C’est le site Internet Motor1 qui a dévoilé cette information cette semaine.

Or, précisons d’entrée de jeu qu’une recherche pour cette appellation que nous avons effectuée dans la base de données du United States Patent and Trademark Office n’a donné aucun résultat.

On pourrait donc imaginer que le véhicule qui serait en préparation — s’il en est un — serait destiné a priori au marché européen, ce qui n’est pas dénué de logique.

Là-bas comme ici, les ventes de VUS ne cessent de prendre de l’ampleur. Parallèlement au développement de ces véhicules, les constructeurs cherchent des moyens pour revaloriser leurs automobiles.
.

Un truc tout simple pour y arriver consiste à maquiller l’automobile pour émuler un VUS. Cette forme d’hybridation commence généralement par le rehaussement de la garde au sol. Puis, pour en faire un quasi VUS, on dote l’auto d’une transmission intégrale qui lui procure quatre roues motrices.

S’ajoutent ensuite de grosses roues en alliage chaussées de pneus larges, des antibrouillards proéminents et des moulures accentuant les bas de caisse et les arches de roues. Et le tour est joué !

Cette recette adoptée par Subaru en 1994 a fait de l’Outback un succès planétaire. C’est aussi le modèle de la marque le plus vendu en Amérique du Nord actuellement. Conçue de façon similaire par le même constructeur, la petite Crosstrek, qui a fait ses débuts à New York en 2012, jouit d’un succès similaire.

D’autres constructeurs ont suivi cette voie et offrent aux automobilistes canadiens des hybrides du genre comme, par exemple, Audi avec les Allroad, Volkswagen avec la Golf Alltrack et Volvo avec ses Cross Country.

Même Ford pourrait bientôt en offrir une. Mais ce ne sera pas la Ford Focus Active qui avait été promise aux Étatsuniens (et eux seuls). Ford a annoncé aujourd’hui qu’à cause de la guerre commerciale qui oppose l’administration Trump au gouvernement chinois, elle n’entrera finalement pas sur ce continent. Ce serait plutôt une évolution de la Fusion, du moins, là aussi, selon des rumeurs.

HeapMedia489027

En revanche, nos voisins du sud ont droit à la Buick Regal TourX (photo ci-dessus) que GM Canada s’obstine à ne pas vendre chez nous.

Puis, en Europe, où les automobiles sont plus populaires qu’ici, on dénombre plusieurs modèles du genre comme, par exemple, la Mercedes-Benz Classe E All-Terrain, la Skoda Octavia Scout et la Fiat 500L Cross, de même que les Lada Vesta Cross et Vesta SW Cross, Opel Adam Rocks et Karl Rocks.

(NDLR: Voilà des modèles que vous ne pouvez certes pas admirer sur nos routes nord-américaines, mais vous pouvez le faire dans notre galerie-photos en introduction…)

Pareil engouement pourrait expliquer un projet de Toyota axé sur cette région du monde, d’où l’absence d’enregistrement de cette nouvelle marque de commerce aux États-Unis, pour le moment du moins.

Mais encore, l’avènement d’une Corolla Cross sur notre continent serait plausible, car, comme dit le dicton : jamais deux sans trois.

HeapMedia489020

Rappelez-vous qu’entre 1983 et 1988, Toyota a offert aux automobilistes canadiens la Tercel 4WD (Sprinter Carib au Japon), une amusante petite familiale à quatre roues motrices (4RM) sur demande servant de rivale aux Subaru GL à 4RM. Un quatre cylindres famélique de 1,5 litre livrait 62 chevaux à cette petite 4×4, offerte à partir de 8 798 $ l’année de son lancement.

Puis, en 1988, cette Tercel a cédé sa place à un modèle plus gros, plus spacieux et, surtout, plus puissant: la Toyota Corolla 4WD (Corolla Carib au Japon et Corolla Tercel en Europe comme nous l’apprend la vidéo ci-haut), une familiale dotée, cette fois, d’une transmission intégrale All-Trac.

Offerte à partir de 16 223 $ en 1989, la Toyota Corolla 4WD coûtait 3 115 $ de plus que la berline Corolla la moins chère. Son quatre cylindres de 1,6 litre lui procurait 100 chevaux. Ce modèle n’a toutefois pas été reconduit en 1990.

Or, trente ans après l’apparition de la Toyota Corolla 4WD au Canada, son constructeur choisirait-il de renouveler le concept avec cette mystérieuse Corolla Cross, qui sait ?

HeapMedia489012