Toyota a annoncé il y a quelques jours qu’il sera le premier constructeur automobile au Canada à démocratiser certains dispositifs d’aide à la conduite modernes en en faisant des équipements de série pour presque tous les modèles 2017 de la gamme Toyota.

Le constructeur japonais lancera également une campagne d’éducation et de sensibilisation visant à aider les consommateurs à comprendre et à se familiariser ces technologies, qui sont réunies sous l’appellation « Toyota Safety Sense » (TSS).

Le TSS regroupe donc certains dispositifs de sécurité active conçus prévenir les collisions frontales ou en réduire les conséquences, pour aider le conducteur à demeurer dans sa voie (à éviter le louvoiement) et pour améliorer la sécurité en conduite nocturne.

Deux versions du TSS seront offertes : le TSS-C et le TSS-P. L’ensemble Toyota Safety Sense C (« C » pour cars) comprend trois dispositifs : un système précollision, un système d’alerte de sortie de voie et un système de phares de route automatiques. Ces trois dispositifs, qui font usage d’une caméra et d’un radar au laser, feront désormais partie de la dotation de série des Toyota Yaris à hayon, Prius c et Corolla iM (nouvelle appellation de la Scion iM).

Quant à l’ensemble Toyota Safety Sense P (« P » pour piéton), il réunit quatre dispositifs : un système précollision avec détection des piétons, un système d’alerte de sortie de voie avec assistance à la direction, un régulateur de vitesse dynamique et des phares de route automatiques. Les dispositifs du TSS-P font également usage d’une caméra, de même que d’un radar à ondes millimétriques qui est plus précis que le radar du TSS-C. Cet ensemble de dispositifs fera partie de l’équipement de série des Toyota Corolla, Avalon, Prius, Prius Prime, RAV4 et Highlander 2017.

Les modèles Toyota 2017 qui n’auront pas l’un ou l’autre de ces deux ensembles sont l’utilitaire Toyota 4Runner, le coupé sport Toyota 86 (nouvelle appellation de la Scion FR-S, une voiture développée conjointement avec Subaru) et la berline Toyota Yaris (voiture développée et fabriquée par Mazda).

Les camionnettes Tundra et Tacoma, l’utilitaire Sequoia et la fourgonnette Sienna sont également des véhicules pour lesquels il faudra attendre le millésime 2018 pour bénéficier d’un ensemble TSS, nous apprend Romaric Lartilleux, porte-parole de Toyota Canada. Malgré tout, le constructeur nippon estime que cette stratégie lui permettra d’équiper d’un ensemble TSS plus de 90 % des véhicules Toyota 2017 qui seront vendus au Canada.

Cette annonce suit celle du Salon de l’auto de New York, en mars 2016, où l’on avait précisé qu’un scénario similaire s’appliquerait aux produits 2017 de la marque Lexus, qui bénéficieraient presque tous d’un ensemble appelé Système de sécurité Lexus +, à l’exception de l’utilitaire Lexus GX.

Dans cette annonce, le constructeur rappelle, enfin, que tous ces dispositifs ne se substituent pas au conducteur, qui doit demeurer vigilant en conduisant et chercher à améliorer la maîtrise de son véhicule.