Souvent, ce genre de rappel concerne des modèles récents mis sur le marché. Cette fois, il touche des véhicules qui sont en circulation depuis au moins sept ans et jusqu’à 12 ou 13 ans dans certains cas.

Voilà qui est plus rare.

Concrètement, ce sont les modèles des millésimes 2005 à 2007, ainsi que 2009 et 2010 qui sont concernés.

Le problème observé se situe à l’intérieur du boîtier de sélection de rapports. En fait, la graisse contenue à l’intérieur de ce dernier peut finir par se déplacer vers d’autres composantes internes, ce qui peut entraîner une défectuosité du fonctionnement du levier. Cette défectuosité se caractérise par le glissement du levier hors de la position arrêt sans que la pédale de frein ait besoin d’être enfoncée, ce qui peut entraîner le déplacement sans avertissement du véhicule. Conséquemment, cela peut entraîner des collisions.

Toyota mentionne que ses concessionnaires vont déplacer la bonne quantité de graisse afin de rétablir la situation et aussi remplacer le solénoïde du mécanisme de verrouillage des rapports.

Le rappel touche 310 000 véhicules aux États-Unis, 24 000 au Canada, 13 000 au Mexique, 100 en Europe et une vingtaine à travers le monde.

Ce genre de rappel, qui touche des produits plus vieux, rend plus difficile la réparation, car les véhicules ont plus de chances d’avoir changé de propriétaires depuis leur achat.

Voilà pourquoi il importe d’être vigilant en tout temps concernant les rappels des manufacturiers.