Les plus récents tests de collision de l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) avec la Toyota Sienna ont révélé que du côté passager, la cage présentait d’importantes défaillances.

Ainsi, lors de l’impact frontal à faible chevauchement, l’intrusion à l’intérieur de la cabine de la Toyota Sienna a atteint 40 centimètres à la hauteur du tableau de bord et un peu plus de 50 cm à la partie inférieure de l’habitacle.

Cela a mené l’institut à la conclusion qu’un passager aurait assurément subi, sur le siège avant droit de la fourgonnette, des blessures aux jambes lors d’une collision frontale semblable, de même qu’à la hanche droite.
.

Deux autres fourgonnettes ont été testées de la même façon, soit la Chrysler Pacifica et la Honda Odyssey.

Dans le premier cas, des intrusions dans la cabine ont été remarquées, mais de moindres importances. Ce fut néanmoins suffisant pour que le véhicule de facture américaine reçoive la cote marginale à cette étape du test. Les risques de blessures pour le passager ont cependant été jugés faibles. De son côté, l’Odyssey de Honda a obtenu la note acceptable.

Sur le tableau ci-dessous, la section structure présente les résultats du test auquel nous faisons référence. On peut aussi voir que c’est un ensemble de facteurs qui sont évalués avant de décerner à un modèle donné la mention Top Safety Pick Plus. L’échec à l’une ou l’autre des étapes est suffisant pour être disqualifié.

HeapMedia488561

Ce qui est intéressant dans les plus récents tests menés par l’IIHS, c’est que l’organisme s’est concentré sur le côté passager après avoir réalisé que certains constructeurs s’étaient assurés de renforcer l’avant gauche (conducteur) pour obtenir de bons résultats, négligeant au passage l’avant droit (passager).

«Une cage de sécurité doit être suffisamment rigide pour résister à toute intrusion lors d’une collision afin de protéger les occupants, peu importe de quel côté ils se trouvent», a mentionné David Ruby, le directeur de la recherche à l’IIHS.

En 2015, Toyota a apporté des modifications à la structure de sa Sienna, mais seulement du côté conducteur. Voilà pourquoi elle vient d’échouer au test d’impact du côté passager. Elle n’est pas la seule: d’autres véhicules populaires, comme les VUS compacts et même les VUS intermédiaires.