Alors que l’essence flirte avec le prix psychologique de 1,50 $ au Québec, General Motors du Canada annonce aujourd’hui l’arrivée prochaine des Chevrolet Silverado et GMC Sierra 2019 équipées d’un nouveau 4-cylindres turbo peu gourmand en carburant. Voilà une nouvelle qui ne peut mieux tomber !

Ce moteur est nouveau à plus d’un égard. C’est d’abord la première fois que GM offre un 4-cylindres suralimenté de surcroît pour ces deux camionnettes. Ce moteur à doubles arbres à cames en tête de 2,7 L est doté d’un turbocompresseur à doubles volutes et d’un système de calage variable des soupapes.

Il dispose aussi d’un système de modulation de la cylindrée lui permettant d’animer ces camionnettes avec seulement deux cylindres lorsqu’elles atteignent une vitesse stable, par exemple sur l’autoroute. Il s’agit, là aussi, d’une première pour un moteur suralimenté de GM.

Pour optimiser davantage la consommation de carburant de ce moteur, le constructeur l’a jumelé à une boîte de vitesses automatique Hydra-Matic à huit rapports, en plus de le munir d’un dispositif d’arrêt-démarrage automatique au ralenti.

HeapMedia485431

Ce 4-cylindres de 310 chevaux produit ses 348 lb-pi de couple entre 1 500 et 4 000 tr/min. C’est d’ailleurs 22 % plus de couple que le V6 de 4,3 litres qu’il remplace à titre de moteur de série des Chevrolet Silverado LT et RST. GM n’a pas encore précisé pour quelles versions de la GMC Sierra il deviendra le moteur de série.

Selon le constructeur, ce moteur turbo permettra à ces camionnettes d’accélérer de 0 à 96 km/h (0-60 mi/h) en moins de sept secondes.

De plus, comparativement aux camionnettes semblables des marques concurrentes, il devrait offrir des capacités de charge et de remorquage comparables. Le constructeur affirme aussi qu’il a un couple supérieur et une consommation inférieure comparativement au V6 Ti-VCT de 3,3 litres de la Ford F-150 XLT (290 chevaux et 265 lb-pi) et au V6 Pentastar eTorque (hybride) de 3,6 litres de la Ram 1500 Big Horn (305 chevaux et 269 lb-pi). Précisions toutefois que ses cotes de consommation n’ont pas encore été révélées.

Le porte-parole de GM du Canada, Philippe-André Bisson, nous a appris que les premières camionnettes équipées de ce moteur devraient faire leur entrée chez les concessionnaires canadiens en septembre ou en octobre.

Rappelons, enfin, que GM offrira trois autres moteurs à essence et un turbodiesel pour les camionnettes Silverado et Sierra 2019 : le V6 de 4,3 litres (285 chevaux et 305 lb-pi), deux V8 de 5,3 litres (355 chevaux et 383 lb-pi) et 6,2 litres (420 chevaux et 460 lb-pi), et le 6-cylindres en ligne turbodiesel Duramax de 3,0 litres (dont le constructeur n’a pas annoncé la puissance et le couple).