Arnold Schwarzenegger, le « Terminator », roulera désormais au volant d’un Mercedes-Benz Classe G électrique mis au point par la société autrichienne Kreisel Electric. Ce prototype a été dévoilé à Kitzbühel le 21 janvier, jour où prenait fin l’épreuve du Hahnenkamm de la Coupe du monde de ski dans cette localité du Tyrol.

La transformation de ce Mercedes G 350 d par Kreisel a été réalisé à la suggestion de Schwarzenegger. Connu pour son engagement pour l’implantation de l’électromobilité, l’ex-gouverneur de la Californie et acteur d’origine autrichienne conduisait depuis déjà plus d’une dizaine d’années ce véhicule qui a une consommation moyenne de 9,9 L/100 km, selon le nouveau cycle européen de conduite. Or, le Terminator voulait en faire un véhicule écolo !

Kreisel l’a donc doté d’un moteur électrique de 490 ch alimenté par une batterie de 80 kWh, ce lui qui permet désormais d’accélérer de 0 à 100 km/h en 5,6 secs. C’est 3 secs plus vite qu’avec le V6 turbodiesel de 3,0 L et 245 ch qui l’animait auparavant.

La vitesse de pointe de ce « G vert » est passée de 192 à 183 km/h. En revanche, il a une autonomie optimale de 300 km, affirment ses concepteurs. En outre, ses batteries peuvent être rechargées à 80 % en tout juste 25 minutes. Elles ajoutent 510 kg à la masse du véhicule et sont logées à différents endroits : sous le capot et à l’arrière, où elles remplacent le réservoir à essence, de même que sous le châssis, au niveau des places avant.

Ses concepteurs affirment n’avoir fait aucun compromis en matière de confort, de logeabilité ou de capacités hors route. Schwarzenegger pourra valider cela lui-même puisqu’on le verra bientôt sillonner les artères de Los Angeles au volant de ce mastodonte. Le développement de ce véhicule se poursuivra en sol étatsunien en collaboration avec les spécialistes de Kreisel. « En rendant ce véhicule électrique, c’est un rêve que je viens de réaliser », a dit le Terminator, cigare à la main, lors du dévoilement à Kitzbühel (dont on peut visionner quelques instants sur la vidéo ci-dessous produite par Kreisel).

La société autrichienne Kreisel Electric GmbH est spécialisée dans le développement et la fabrication de batteries et de bornes de recharge principalement destinées à l’industrie automobile.

Fondée en 2014 par les frères Johann, Markus et Philipp Kreisel, ses installations sont situées à Freistadt, une petite ville située à 200 km au nord-ouest de Vienne, la capitale autrichienne.