Un million de Jeep « JK ». Voilà le jalon qu’a franchi le complexe manufacturier de Chrysler à Toledo, en Ohio, la semaine dernière lorsqu’un Wrangler Unlimited Rubicon édition 10e anniversaire a quitté sa chaîne d’assemblage.

Le véhicule noir a défilé sous un tonnerre d’applaudissements, les employés de l’usine s’étant rassemblés pour souligner l’événement.

Mauro Pino, le vice-président responsable des installations d’assemblages du groupe Chrysler, conduisait ce véhicule accompagné de Dan Henneman, représentant de l’unité 12 des TUA des États-Unis.

« Tous les Jeep Wrangler naissent à Toledo, en Ohio », a rappelé Pino en soulignant que maintenant, le personnel de l’usine attend avec impatience le deux millionième véhicule !

L’appellation JK est une désignation du Jeep Wrangler qui est utilisée à l’interne par Chrysler.

Les Jeep Wrangler sont assemblés dans une usine appelée Toledo Supplier Park. Elle est reliée à seconde usine, Toledo North, où le Jeep Cherokee 2014 sera assemblé plus tard cette année.

Ces deux usines se trouvent sur le site de l’ancienne usine Stickney, qui avait été bâtie en 1964 par l’équipementier Autolite. En 1981, American Motors Corporation (AMC), alors propriétaire de la marque Jeep, l’avait transformée pour y assembler des Grand Cherokee.

C’est Chrysler qui a donné à ce complexe manufacturier le nom de Toledo en août 1987, après avoir fait l’acquisition d’AMC.

Récemment, l’usine Toledo North a produit des Jeep Liberty et des Dodge Nitro jusqu’en août 2012.

De son côté, l’usine Toledo Supplier Park produit des Jeep Wrangler et Wrangler Unlimited depuis 2006.

Un peu plus de 3 000 personnes travaillent dans ce complexe manufacturier.

Fait à noter, le millionième Jeep JK assemblé à Toledo, la semaine dernière, sera livré à un client de Sarasota, en Floride.