D’ici 2020, tous les nouveaux modèles des marques Jaguar et Land Rover seront électrifiés d’une façon ou d’une autre. Or, chez Land Rover, l’électrification des modèles a débuté en 2014 avec l’apparition de quelques versions hybrides. Le lancement prochain d’un Range Rover Sport animé par un groupe motopropulseur hybride rechargeable confirme toutefois le changement radical de paradigme qui s’opère chez cette marque.

Ce premier véhicule hybride rechargeable de Land Rover sera en vente en Amérique du Nord au cours de l’été 2018. Il portera le millésime 2019 et sera désigné par l’appellation Range Rover Sport P400e.

Ce Range Rover Sport sera muni d’un moteur à essence Ingenium de 2,0 L. Ce 4-cylindres de 300 ch sera jumelé à un moteur électrique de 85 kW (116 ch). Ensemble, ils produiront une puissance nette de 404 ch et 472 lb-pi de couple.

Équipé de la sorte, cet utilitaire de luxe à quatre roues motrices sera en mesure d’accélérer de 0 à 100 km/h en 6,7 s et il pourra atteindre une vitesse de pointe de 220 km/h.

La motorisation du P400e lui permettra, en outre, de parcourir jusqu’à 51 km en mode électrique, affirme son constructeur.

De plus, l’utilisation combinée des deux sources d’énergie (thermique et électrique) donnera une consommation moyenne de 2,8 L/100 km, toujours selon le constructeur, de même qu’un taux d’émissions de CO2 de 64 g/km. Des chiffres basés sur la méthode de calcul du nouveau cycle européen de conduite (New European Driving Cycle ou NEDC en anglais).

C’est une batterie au lithium-ion de 13,1 kWh logée sous le plancher du coffre qui alimentera le moteur électrique. Pour optimiser l’usage de l’espace et équilibrer la répartition des masses, les ingénieurs de Land Rover ont installé le moteur à essence longitudinalement, alors que le moteur électrique a été intégré à la boîte de vitesses automatique ZF à huit rapports.

La prise pour recharger la batterie est cachée par l’écusson Land Rover de la calandre, derrière lequel se trouve un chargeur de 7 kW.

La recharge nécessite 2 h 45 en utilisant une borne à haut débit, alors qu’il faut 7 h 30 avec une prise ordinaire.

Le P400e aura les mêmes aptitudes hors route que les autres Range Rover Sport. Son système Terrain Response 2 bénéficiera d’ailleurs d’un calibrage unique destiné à répartir plus efficacement le couple du moteur électrique aux quatre roues. Car il faut se rappeler que ce genre de motorisation livre son couple maximal dès « zéro tour par minute », ce qui peut se révéler particulièrement pratique en conduite hors route.

Le constructeur n’a pas annoncé le prix du P400e.

Rappelons que depuis son introduction sur le marché, en 2004, plus de 732 000 Range Rover Sport ont été fabriqués par Land Rover.