Cette réplique offerte par Christie’s, qui est à l’échelle 1:3, porte la signature du designer Sir Ken Adam, celui qui avait réalisé les modifications fantaisistes imaginées par « Q » pour la voiture utilisée par l’acteur Sean Connery dans Goldfinger.

La société britannique Propshop, spécialiste des effets spéciaux pour le cinéma, a fabriqué cette miniature. Cette entreprise avait déjà reproduit une véritable DB5 par balayage 3D, dont la réplique miniature avait servi dans une scène finale du film Skyfall de la série James Bond (celle où l’on voit l’Aston Martin se faire cribler de balles tirées à partir d’un hélicoptère).

La réplique offerte par Christie’s a un placage en or de 24 carats. Elle fait 152 cm de long, 56 cm de large et 43,5 cm de haut.

Une console à télécommandes livrée avec la miniature permet d’actionner ses mitraillettes, son écran pare-balles arrière et ses plaques d’immatriculation pivotantes.

L’intérieur de la miniature comporte aussi de nombreux détails dont, entre autres, un siège avant éjectable (amovible) !

Les organisateurs de cet encan espèrent tirer entre 40 000 et 60 000 £ (72 000-107 000 $) de la vente. Cette somme sera remise à un organisme britannique d’aide à l’enfance : la National Society for the Prevention of Cruelty to Children (NSPCC).

L’encan en ligne a débuté le 8 septembre. Au moment de publier cette nouvelle, toutefois, la mise n’avait pas dépassé les 42 000 £ (environ 75 000 $).

La miniature sera attribuée à l’acheteur ayant misé la plus haute somme le 17 septembre 2014, à 14 heures (heure de Montréal). Au même moment, les dirigeants d’Eon Productions, l’entreprise responsable des films de la série James Bond, sabreront le champagne pour célébrer le 50e anniversaire de la première mondiale du film Goldfinger.

Peu d’automobiles ont acquis une notoriété aussi importante dans le monde du cinéma que cette Aston Martin. La DB5 est apparue pour la première fois dans un film de cette série populaire, Goldfinger, en 1964. Elle fera dix autres apparitions dans autant d’opus des aventures de l’agent 007.

Quelques autres lots sont également offerts dans cette vente aux enchères sur Internet : une montre-bracelet Goldfinger Seamaster Aqua Terra d’Omega, également réalisée spécialement pour le 50e anniversaire du film; un exemplaire de la première édition du livre d’Ian Flemming Goldfinger; une affiche britannique originale du film aujourd’hui cinquantenaire, qui avait été réalisée par le designer Robert Brownjohn; enfin, une version spéciale « or » de l’ouvrage The James Bond Archives.

La conclusion de cette vente aux enchères précède le lancement par la MGM et la Twentieth Century Fox Home Entertainment, le 22 septembre prochain, d’un coffret spécial intitulé Goldfinger Limited Edition Gold Steel Book.

Ce coffret métallique de couleur or (cela va de soi) comprend une version Blu-ray de ce film mythique, des reproductions des illustrations originales de la DB5 réalisées par Sir Ken Adam et une collection étoffée de suppléments vidéos.