Le premier obstacle rencontré par les voitures électriques a été l’autonomie. C’est désormais réglé avec l’arrivée de la Chevrolet Bolt et l’apparition imminente de la Tesla Model 3. Oui, la Model S du même constructeur offrait déjà une autonomie suffisante, mais son prix n’était pas vraiment accessible à la masse.

La Bolt et la Model 3 vont rejoindre infiniment plus de consommateurs.

Le prochain obstacle de la voiture électrique, si on peut l’appeler ainsi, c’est le temps de recharge. Si son niveau est acceptable avec une borne de niveau 3, il faut encore compter plusieurs heures avec une installation de niveau 2, toujours en référence aux deux modèles ci-haut mentionnés. Quant aux prises de 110 volts que l’on possède à la maison, il faut… beaucoup de patience.

Comme pour les téléphones cellulaires, la technologie est appelée à évoluer rapidement. Toyota nous en donne un aperçu avec ses dernières projections. En effet, selon dame rumeur, le constructeur compte introduire la batterie à semi-conducteurs dès 2022. En anglais, vous trouverez des références à cette dernière sous le nom de solid state battery.

Cette technologie est à ce point révolutionnaire que John Goodenough, le co-inventeur de la batterie au lithium-ion, largement utilisée dans l’industrie à l’heure actuelle, a tourné son attention vers cette nouvelle avenue.

Sans s’épivarder dans un langage hautement technique, la batterie à semi-conducteurs compte sur des électrodes et électrolytes au stade solide. Ces derniers sont d’excellents conducteurs des ions et en gros, permettent à l’ensemble un plus grand stockage d’énergie. La technologie permet aussi une régénération beaucoup plus rapide.

Chez Toyota, on parle de la recharge d’un véhicule en quelques minutes seulement.

Le défi pour le constructeur sera lié aux coûts. C’est connu, ceux reliés à une nouvelle technologie sont toujours plus élevés. Au même moment, ceux reliés au lithium-ion diminuent constamment.

Nous sommes peut-être encore loin du but, mais cette rumeur au sujet des plans de Toyota nous donne une idée de ce qui nous attend au cours de la prochaine décennie.

Des voitures électriques à long rayon d’action et qui se rechargent en quelques minutes, qui n’en voudra pas ?

Une histoire à suivre.