Pour les passionnés d’aviation, l’appellation P-51 ranime les souvenirs d’un célèbre chasseur de la Seconde Guerre, qu’on surnommait également Mustang. Pour les férus de montres d’exceptions, ce nom réfère désormais à une nouvelle collection lancée par REC Watches, une entreprise danoise réputée qui fabrique des montres à la main à partir de matériaux issus d’anciennes Ford Mustang.

Cette idée est venue des deux cofondateurs de REC, Christian Mygh et Jonathan Karmstrup. Ils se sont mis à parcourir le monde entier à la recherche de voitures anciennes renommées pour les transformer en montres d’exception. Ils appellent cela « recycler les chevaux-vapeur ».

Conçues avec la contribution des designers de la société suisse Studio Divine (notre vidéo ci-dessous), ces montres sont si populaires que, depuis, le duo danois a lancé d’autres collections du même genre: la 911, qui utilise des pièces tirées de Porsche 911 anciennes, puis les collections Mark I et Cooper, qui «recyclent» des Mini Cooper anciennes et contemporaines (celles fabriquées par BMW).

«Lorsqu’une voiture est destinée à la casse, la plupart des gens ne voient qu’un tas de ferraille, explique Christian Mygh. Nous, nous voyons les choses différemment: il s’agit de l’âme d’une voiture et chaque voiture raconte une histoire qui mérite d’être transmise.»

Et d’ajouter: «Nous ne découpons pas des Mustang, nous redonnons vie à des Mustang vouées à disparaître, en les ressuscitant en montres».

Pour s’assurer que l’histoire de ces Mustang perdure, chaque montre retrace scrupuleusement l’historique du véhicule dont elle est issue. Le personnel de REC retrouve chacun des propriétaires, avec lesquels ils échangent des anecdotes et un maximum de photos illustrant l’existence de la voiture.

Le tout est ensuite intégré dans une vidéo personnalisée qui accompagne la montre. Mieux encore: chacune de ces montres porte le numéro de série du véhicule qui leur a donné naissance, de même que son année de production et différents détails qui lui sont propres.

Voyez dans notre galerie-photos comment, pour ces items de la collection P-51, un mini-cadran prend la forme d’une jauge à essence de Mustang et permet de vérifier sa réserve d’énergie. Voyez aussi comment le bracelet, l’afficheur de date et les chiffres reprennent le style de tableau de bord de la sportive de Ford.

Voilà donc le cadeau de Noël idéal pour une personne passionnée des pony cars de Ford. Un cadeau qui n’est pas prêt de se démoder!

Sachez que pour chaque collection, la préparation et le travail réalisé par REC Watches pour ces montres sont les mêmes et certains modèles sont fabriqués en très petite série.

C’est le cas de la P-51-04, dont pas plus de 250 exemplaires seront produits. Elle est offerte pour 1 595$ US, un maigre supplément comparativement à la P-51-01 (1 495$ US), pour laquelle la compagnie ne précise pas le nombre d’exemplaires distribués.

Par ailleurs, sur demande, le fabricant peut concevoir des exemplaires uniques. C’est le cas de la P-51 construite pour Vaughn Gittin Jr., champion du monde de «drift». Elle reprend des pièces de fibre de carbone issues de la carrosserie de sa propre Ford Mustang RTR de 700 chevaux, avec laquelle il a pris part au championnat World Drift Series.

Pas de problème: REC Watches a d’autres montres pour vous en devenir. Même que dans son site Internet, l’entreprise invite les collectionneurs de montres et autres internautes à déterminer quel sera le modèle (à deux ou à quatre roues) qui donnera naissance à sa prochaine collection.

Vous, pour qui voteriez-vous:

  • le Willys Jeep?
  • l’Alfa Romeo Duetto?
  • la BMW M3 E30?
  • la moto Triump Bonneville?

À moins que ce ne soit pour le Supermarine Spitfire, autre avion de chasse célèbre de la Seconde Guerre, mais britannique cette fois?