En fait, on ne peut pas parler d’une surprise en soi, car le produit en question, le Toyota RAV4, s’écoule bien chaque année, et ce, depuis des lunes. Là où on demeure un peu plus étonné, c’est qu’il s’est glissé devant un autre membre de la famille Toyota, la Camry, qui était la reine des ventes derrière les camionnettes depuis 15 ans.

Ce changement, il est significatif, car pour la première fois, hormis les trois premières positions, on retrouve un VUS au quatrième rang. Ça fait longtemps qu’on vous répète que l’intérêt envers les voitures est en recul par rapport aux véhicules utilitaires et multisegments ; en voici une preuve patente. Et pour en ajouter sur ce thème, mentionnons que la Camry a aussi été doublée par un autre VUS au chapitre des ventes américaines, soit le Nissan Rogue.

C’est donc dire qu’aux cinq premiers échelons, on retrouve dans l’ordre le Ford F-150, le Chevrolet Silvarado, le Ram 1500, le Toyota RAV4 et le Nissan Rogue.

HeapMedia479806

Si vous vouliez des preuves quant au recul de la voiture, ce classement est éloquent.

Cependant, avant de célébrer les obsèques de la berline, quelques chiffres pour nous rappeler que cette dernière sera encore là longtemps. Si le RAV4 est passé devant, c’est qu’il a réussi à convaincre 407 594 acheteurs, soit 20 513 de plus que ceux qui ont opté pour la Camry. Quant au Rogue, il a aussi franchi la barre des 400 000 ventes avec 403 365 unités.

Les camionnettes ? Dans un monde à part. Le Ford F-150 s’est écoulé à raison de 896 764 exemplaires, le Chevrolet Silverado 585 864 et le Ram 1500 à 500 723. Pour ceux qui se demandent où se situe le jumeau du Chevrolet Silverado, le GMC Sierra, il a été le préféré de 217 943 consommateurs en 2017.

On dit souvent qu’on peut faire dire ce qu’on veut aux chiffres. Dans ce cas-ci, ils parlent d’eux-mêmes.