La vidéo de Gerard Farre, un journaliste pour la publication espagnole coches.net, est courte (à peine deux minutes), mais combien pleine de surprises.

Selon les représentants des grandes marques automobiles qui ont accepté de se prêter au jeu du «je te place un micro sous le nez et tu me dis comment, officiellement, on prononce le nom de ta compagnie», on devrait dire ceci pour les marques suivantes:

  • Audi: A-ôôô-di
    (Faites traîner la voyelle du milieu)
  • Aston Martin: Assss- tonn Mârt-înn
    (L’air pompeux est de mise)
  • BMW: Bée-èmm-viéé
    (Notez le «viéé» en fin de parcours)
  • Bugatti: Bou-gati
    (À l’italienne, même si le constructeur est officiellement français)
  • Citroën: Ci-tro-ènn
    (Simple pour nous les francophiles, mais pas facile pour les anglophones…)
  • Ferrari: Ferr-rrarr-rri
    (On roule les «r», à l’italienne)
  • Honda: On-da
    (Un peu comme Ondée – mais avec un «a» en finale)
  • Hyundai: ioonn-dé
    (le «i» d’introduction est presque silencieux)
  • Mercedes-Benz: Mèr-tsé-dèz Bènnssss
    (on n’est vraiment pas certain de celui-là…)
  • Mitsubishi: Mit-sou-bissi
    (gardez les dents serrées, ça aide)
  • Nissan: Ni-ssânn
    (Oui, on devrait prononcer le «n» final)
  • Porsche: Porch-eee
    (Oui, on devrait prononcer le «e» final)
  • Skodà: Tchko-dâ
    (À la tchèque, s’il vous plaît!)
  • Subaru: Sou-ba-rou
    (Les «u» font «ou» en japonais)
  • Volkswagen: Fôlks-vâgnn
    (Sans commentaire…)

Avez-vous remarqué, dans cette vidéo YouTube, comment la représentante de Mazda prononce Mats-zou-dâ? À cette étrangeté, la publication Jalopnik apporte une explication livrée par un lecteur internaute de nationalité japonaise: Matsuda est le nom du fondateur de Mazda et c’est encore ainsi, au pays du Soleil Levant, qu’on nomme la compagnie.

D’ailleurs, la lecture des commentaires sur Jalopnik est tout aussi intéressante que le visionnement de la vidéo qui en a démarré la discussion.

Celui qui se fait appeler TheLateApx demande: «Pourquoi n’a-t-on pas demandé au représentant de VW de prononcer… Dieselgate?» Ce à quoi une certaine Tina Belcher offre sa propre réponse: «Der grosse Umweltscheisseskandal»…

Surtout, Skurdnee insiste pour souligner que la partie la plus importante a été oubliée, du moins en ce qui concerne les marques italiennes. Et d’y aller de cette photo qui vaut mille mots:

HeapMedia433010