Si votre véhicule est muni d’un dispositif de verrouillage à distance et d’un démarreur à bouton-poussoir, il n’est pas en sécurité. À l’aide d’un appareil qu’un voleur peut se procurer sur Internet, dans bien des cas, il sera en mesure de déverrouiller et de faire démarrer votre véhicule sans causer de dommage, ni même avoir recours à la célèbre barre métallique souple « Slim Jim » !

Voilà ce qu’affirme le National Insurance Crime Bureau (NICB) dans un communiqué publié aujourd’hui. Pour le démontrer, le NICB s’est même procuré un de ces appareils, qu’on appelle dispositif d’attaque par relais (relay attack device en anglais) pour le mettre à l’essai.

HeapMedia410563

Cet organisme étatsunien sans but lucratif, qui a été mis sur pied en 1992 par de grandes entreprises d’assurances, de location de véhicules, de financement et de ventes aux enchères, a testé cet appareil sur une période de deux semaines avec 35 véhicules de marques et de modèles différents — des automobiles, des utilitaires, des fourgonnettes et des camionnettes.

Ses tests ont été réalisés en collaboration avec quelques concessionnaires de véhicules neufs, un encanteur et la société CarMax, dont les concessions se spécialisent dans les véhicules d’occasion. Certains employés du NICB ont également soumis leurs propres véhicules aux tests.

Dans ces tests, le NICB a vérifié quatre choses : s’il était possible de déverrouiller les portières, de faire démarrer le moteur, de déplacer le véhicule et, enfin, d’arrêter le moteur et de le faire redémarrer avec sa commande originale.

Les résultats sont tristement éloquents. Avec le dispositif d’attaque par relais utilisé par le NICB, il a été possible de déverrouiller 19 véhicules (54 % du lot) et d’en conduire 18 véhicules (51 %). De plus, il a été possible d’arrêter le moteur de 12 de ces 18 véhicules (34 %) pour ensuite le faire redémarrer.

Selon le NICB, plusieurs appareils de ce genre sont offerts aux voleurs sur Internet et ils utilisent différentes technologies plus ou moins adaptées à différentes marques et modèles de véhicules.

HeapMedia410564

L’appareil mis à l’essai par le NICB était constitué de deux modules. Le premier, de la taille d’un téléphone cellulaire moderne, capte le signal transmis par le système de communication sans fil du véhicule à une distance pouvant atteindre 3 mètres. Il le transmet ensuite au second appareil, qui est un peu plus petit, et qui sert à déverrouiller le véhicule et à faire démarrer son moteur.

« Ce qui est inquiétant avec ces appareils, affirme Joe Wehrle, président du NICB, c’est qu’ils peuvent être utilisés à l’insu de tous. Si le méfait n’est pas enregistré à l’aide d’une caméra, ni le propriétaire, pas plus que la police ne pourront expliquer comment et pourquoi un véhicule aura disparu. »

Ce n’est pas la première fois que le NICB fait état de l’existence de ces appareils. Dans un communiqué publié en août 2014, le NICB l’annonçait déjà, vidéo à l’appui pour montrer comment un voleur pouvait s’exécuter sans laisser de trace. Mais à l’époque, ces appareils ne réussissaient qu’à déverrouiller les véhicules. Aujourd’hui, le NICB démontre qu’ils peuvent aussi les mettre en marche.

Par ailleurs, rappelons qu’en mars dernier, le club automobile allemand ADAC avait également fait une sortie publique pour faire savoir que ce genre d’appareils existe et permet aux voleurs de déverrouiller des véhicules, mais aussi de les faire démarrer.

HeapMedia410561

Fait à noter, dans une étude publiée en janvier 2011, des chercheurs du département des sciences de l’informatique de l’ETH, l’école polytechnique fédérale de Zurich, en Suisse, avait fait le même constat…

Les constructeurs, qui ont longtemps associé l’existence de ces appareils à des légendes urbaines, ne peuvent plus nier la chose et doivent s’engager dans un processus visant à rehausser continuellement les niveaux de sécurité de leurs systèmes de verrouillage et de démarrage. Mais d’après Roger Morris, un porte-parole du NICB, cela revient à une partie de bras de fer opposant constructeurs et voleurs, où chacun cherchera toujours à dépasser l’autre !