Avec le véhicule-concept Atlas Weekend, Volkswagen souhaite stimuler l’imagination des amateurs de loisirs en montrant différentes avenues qui s’offrent à eux pour personnaliser son nouvel utilitaire à sept places, l’Atlas 2018. Ce concept sera dévoilé demain, durant l’avant-première des médias du Salon de l’auto de Chicago.

L’Atlas Weekend a été conçu à partir d’un Atlas SEL Premium, une version cossue qui fait partie de la gamme étatsunienne de la marque. Il a donc le moteur VR6, un V6 de 3,6 L qui développe 276 ch et transmet sa puissance à une transmission intégrale 4Motion par le biais d’une boîte de vitesses automatique à 8 rapports.

Le nom de ce concept se justifie dès qu’on aperçoit le coffre transformable fixé aux barres de toit. Fabriqué par la société Autoform de Suède, ce coffre Calix Urban Loader a la particularité d’être très mince lorsqu’il est vide. Il ne mesure alors que 260 mm. Une fois déployé et rempli, par contre, la hauteur de ce coffre peut atteindre 515 mm et son volume utile 500 L (17,7 pi cu).

Dans l’esprit d’un véhicule tout aller, l’Atlas Weekend a également été doté des fixations nécessaires pour transporter des skis, des planches à neige, des kayaks et des vélos. De plus, pour faciliter l’accès au pavillon ou à l’habitacle, ses concepteurs l’ont muni de marchepieds.

Cette version unique de l’Atlas se distingue par ses roues en alliage Prisma gris anthracite de 18 po chaussées de pneus quatre saisons Continental TerrainContact.

À l’intérieur, des supports pour tablettes numériques ont été ajoutés sur la face arrière des appuie-têtes des sièges avant, pour permettre aux passagers prenant place sur les sièges médians de voyager sur Internet même lorsque le véhicule est en mouvement. Après tout, le système d’infodivertissement de l’Altas offre une connexion Wi-Fi puisqu’il est compatible avec les systèmes d’exploitation CarPlay d’Apple, Android Auto et MirrorLink pour téléphones cellulaires.

Même Fido n’a pas été oublié. Pour lui, on a prévu une cloison grillagée servant à délimiter dans l’aire à bagages un espace vaste, confortable et sécuritaire, du moins lorsque la banquette arrière est escamotée.

Parmi les autres accessoires, intéressants ou futiles, dont on a affublé cet Atlas, mentionnons cette barre de DEL fixée à la calandre, ces déflecteurs pour les vitres latérales et le capot, cette toile cache-bagages pour le coffre et toute une panoplie de couvre-planchers en caoutchouc. Le constructeur précise d’ailleurs que plusieurs de ces accessoires seront offerts par ses concessionnaires lorsque la commercialisation de cet utilitaire débutera l’été prochain.

Rappelons que l’Atlas a une capacité de remorquage de 2 300 kg (5 000 lb) et qu’au Canada, il sera offert à partir de 35 690 $.