Volkswagen l’appelle I.D. Vizzion. Cette voiture-concept préfigure vraisemblablement une future berline haut de gamme à propulsion électrique à conduite autonome. Conçue pour détourner l’attention des acheteurs de Tesla Model S, elle sera dévoilée en première mondiale au Salon de l’auto de Genève, au début du mois de mars.

Presque aussi longue qu’une Audi A8 (5,11 m pour la Vizzion et 5,14 m pour l’A8), cette voiture-concept est animée par deux moteurs électriques entraînant les quatre roues et produisant 225 kW (302 chevaux).

Elle a une vitesse de pointe de 180 km/h et ses batteries au lithium-ion de 111 kWh lui permettent de parcourir jusqu’à 665 km, dans les meilleures conditions.

Sans volant, ni autres commutateurs traditionnels, son intérieur est très dégagé et confortable, affirme le constructeur.

HeapMedia482064

En outre, le conducteur virtuel (le cerveau électronique de la voiture), avec lequel les occupants de la voiture communiquent par des commandes vocales et gestuelles, a été conçu pour discerner les préférences de chaque passager et s’adapter à chacun individuellement.

La Vizzion sera le quatrième véhicule-concept de la famille I.D. développée par Volkswagen. Elle succède à la voiture compacte I.D. (Paris, septembre 2016), la fourgonnette I.D. Buzz (Detroit, janvier 2017) et l’utilitaire I.D. Crozz présenté en deux versions (Shanghai, avril 2017; Francfort, septembre 2017).

Ces prototypes exposent le potentiel d’une future gamme de véhicules électriques partageant une nouvelle plateforme modulaire appelée MEB (pour Modularen Elektrifizierungsbaukasten) dont les premiers modèles (la compacte et le VUS) seront lancés en 2020, alors que la fourgonnette suivra deux ans plus tard.

HeapMedia482057