Volvo Cars a dévoilé hier une nouvelle stratégie visant à augmenter sa capacité de production en Chine pour faire de ce pays un pôle de fabrication et d’exportation permettant de mieux répondre à la demande croissante de ses produits aux États-­Unis, en Europe et en Asie­-Pacifique.

La production de sa nouvelle berline haut de gamme S90 et de ses variantes, les V90 et V90 Cross Country, qui partagent la nouvelle plateforme appelée « Scalable Product Architecture » (SPA), sera dorénavant assurée par l’usine Volvo de Daqing (photo ci-dessous), dans la province du Heilongjiang, dans le nord de la Chine.

HeapMedia408379

Les modèles de taille moyenne actuels et futurs de la série 60, qui utilisent une plateforme SPA, seront assemblés dans l’usine de Chengdu (photo ci-dessous), dans la province du Sichuan, dans l’ouest de la Chine.

HeapMedia408376

Quant aux voitures compactes de la série 40, qui utilisent la plateforme « Compact Modular Architecture » (CMA), elles seront assemblées dans une usine en cours de construction à Luqiao (photo ci-dessous), à 350 km au sud de Shanghai.

Propriété de Zhejiang Geely Holdings, l’entreprise qui a racheté Volvo à Ford en 2010, cette usine sera exploitée par Volvo Cars. Elle produira les modèles de la série 40, mais aussi ceux de Lynk & Co, la nouvelle marque lancée en octobre par Geely, qui partageront la plateforme CMA.

HeapMedia408380

« La Chine va jouer un rôle de plus en plus stratégique dans nos ambitions de production à l’échelle mondiale. Nos usines implantées en Chine livreront des produits de toute première qualité destinés à être exportés dans le monde entier dans les années à venir, contribuant à notre objectif de réaliser des ventes annuelles totalisant 800 000 véhicules d’ici à 2020 », a déclaré Håkan Samuelsson, président et chef de la direction de Volvo Cars. D’après ce dernier, les usines chinoises de la marque contribueraient au tiers de cette production mondiale.

Par ailleurs, l’usine de Torslanda, en Suède, continuera de construire des modèles de la série 90, mais en petit nombre, et des modèles de la série 60. L’usine de Gand, en Belgique, sera exclusivement dédiée à la production de nouveaux véhicules utilisant la plateforme CMA et de nouveaux véhicules de la série 40.

En outre, à partir de 2018, une autre nouvelle usine en construction à Ridgeville, en Caroline du Sud, produira des automobiles de la série 60 utilisant la plateforme SPA. Ces voitures seront destinées aux acheteurs du Canada et des États-Unis, mais aussi à l’exportation.

Rappelons que Volvo a déjà produit des automobiles en Chine pour le marché nord-américain : des berlines S60 Inscription à empattement allongé. Elles étaient assemblées à l’usine de Chengdu, en 2015.

Cette nouvelle stratégie de production de Volvo en Chine a été annoncée le jour du dévoilement d’une nouvelle version à empattement allongé de la berline S90 destinée au marché chinois et d’un modèle haut de gamme de luxe baptisé S90 Excellence. Deux nouveautés qui seront en vedette au Salon de l’automobile 2016 de Guangzhou, qui ouvre ses portes le 19 novembre prochain.

HeapMedia408374

La S90 Excellence (photo ci-dessus), le modèle le plus impressionnant des deux, aurait été qualifiée de « voiture de maître » par les carrossiers français d’antan. Il s’agit d’une berline de prestige conçue pour les grands patrons d’entreprise et les hauts fonctionnaires du gouvernement. Cette voiture, qui est destinée à être conduite par un chauffeur, n’a pas de partition vitrée (elle n’est donc pas une limousine), ni de siège à l’avant côté passager. L’aménagement intérieur a été conçu pour « sublimer l’expérience à bord » du passager assis à l’arrière du côté droit en offrant un dégagement maximal et le plus haut niveau de confort imaginable.

La dotation de la S90 Excellence comprend donc un toit panoramique intégral, des tablettes rabattables, plusieurs espaces de rangement, un porte­-gobelet chauffant et rafraîchissant, un repose-pieds réglable et un système multimédia doté d’un grand écran pour permettre au principal intéressé de travailler ou de se divertir.

À cela s’ajoutent une interface de commande à écran tactile au niveau du siège arrière, une unité réfrigérante intégrée et des verres en cristal fabriqués à la main par les artisans de la maison suédoise Orrefors.

La Volvo S90 entrera en production à l’usine de Daqing en novembre et la S90 Excellence l’an prochain.