Ford a présenté à Détroit la voiture cool par excellence aujourd’hui en dévoilant la Ford Mustang Bullitt 2019. C’est d’ailleurs Molly McQueen, la petite-fille de l’acteur Steve McQueen, vedette du film Bullitt de 1968, qui l’a présentée aux médias lors d’une conférence de presse à grand déploiement, au coeur de la capitale de l’automobile.

Pour être à la mesure de la Ford Mustang 1968 conduite par Steve McQueen dans certaines scènes du film, Ford a muni sa Bullitt d’une variante du V8 de 5,0 litres produisant «au moins 475 chevaux et 420 lb-pi de couple», précise le constructeur.

Ainsi, le bolide sera en mesure d’atteindre une vitesse de pointe de 262 km/h, soit 13 km/h de plus que la Mustang GT la plus récente.

Reprenant l’essentiel de la dotation de cette dernière, la Bullitt aura un écran ACL numérique de 12 po, des sièges Recaro exclusifs en cuir noir et plus d’écussons Bullitt qu’il n’en faut dans l’habitacle pour se souvenir du nom de la voiture que l’on conduit.

HeapMedia480099

Elle sera par ailleurs munie d’une boîte de vitesses manuelle, d’un système d’échappement de type performance à embouts noirs NitroPlate, de même que de roues noires en alliage de 19 po à cinq rayons étroits exposant les étriers à freins rouges Brembo.

En vente cet été, la Mustang Bullitt 2019 s’affichera en deux couleurs: Noir ombre ou Vert Highland foncé, la teinte de la voiture vedette du film culte.

Précisions que les organisateurs de la conférence de presse ont stupéfait les journalistes en dévoilant également l’une des deux Mustang originales utilisées pour le tournage du film, en 1968: la Mustang Fastback que conduisait Steve McQueen, une voiture jusqu’ici présumée disparue.

Rappelons, enfin, que c’est la troisième fois que Ford produit une édition spéciale de la Mustang qui rappelle le long-métrage réalisé par Peter Yates. La première a été commercialisée en 2001 (photo ci-dessous) et les gurus du marketing de Ford avaient alors recruté Chad McQueen, le fils de Steve, pour la présenter à la presse.

La seconde, plus anonyme, a été vendue en 2008 et 2009.

HeapMedia480087

La Ford Mustang Bullitt 2019 est essentiellement une réplique de Ford à l’égard de Chevrolet, qui offre cette année une Camaro 2018 spéciale: l’édition 50e anniversaire Hot Wheels.

Dans un scénario pareil, quelle autre formule offrant une aura de prestige égale pourrait maintenant convenir à la Dodge Challenger, le «pony car» de Fiat Chrysler Automobile?

Les gurus du marketing de FCA pourraient réaliser une Challenger Led Zeppelin pour susciter un intérêt auprès des amateurs de musique rock, à l’occasion du 50e anniversaire de formation du célèbre groupe britannique.

Ils pourraient aussi créer une édition Athletics ciblant les amateurs de baseball, à commencer par les partisans des Athletics d’Oakland qui célèbrent 50 années d’existence en 2018.

Et pourquoi pas une Challenger Woodstock? Il suffirait de la millésimer 2019 pour que le concept évoque de manière juste le 50e anniversaire du célèbre festival de musique populaire du même nom, organisé en 1969. Le parallèle entre cette édition spéciale et cette année, où le Canada légalise le cannabis, serait parfait!