En ce salon de l’Auto de Toronto qui vient d’ouvrir ses portes, Chevrolet a décidé de faire plaisir aux amateurs de grosses cylindrées et il le fait avec rien de moins que sa voiture de production la plus rapide de son histoire: la Chevrolet Corvette ZR1 2019.

Vous le savez sans doute, la sportive américaine va bientôt prendre un virage à 180 degrés, le développement de la prochaine génération (aussi connue sous le nom de code C8) étant déjà avancé. D’ailleurs, les prototypes aperçus un peu partout sur le globe pointent tous vers une Corvette à moteur central, concrétisant ainsi une rumeur qui tourne autour du modèle depuis… les années 1960!

Puisqu’il faut envoyer l’actuelle Chevrolet Corvette C7 à la retraite, le chapitre ultime de cette septième génération ramène l’écusson ZR1. C’est logique: pareil logo a déjà été apposé sur la caisse des générations C6 (à partir de 2009), C4 (à compter de 1990) et même C3 (de 1970 à 1972), bien qu’en très petite quantité.

HeapMedia481830

À l’instar des Chevrolet Corvette ZR1 du passé, la plus récente version trône au sommet de la gamme grâce à une mécanique plus explosive que jamais – 755 chevaux et 715 lb-pi de couple, ça en impose, non? – mais également par l’utilisation abusive de fibre de carbone et d’ailerons surdimensionnés.

Présentée en première mondiale au Salon de Dubaï en novembre dernier, la Chevrolet Corvette ZR1 2019 a ensuite pris son premier bain de foule nord-américain quelques jours plus tard, au Salon de Los Angeles, avant de se pointer le bout du nez à ce Salon de l’auto de Toronto. Deux jours après la St-Valentin, il y a de quoi tomber sous le charme, surtout avec cette carrosserie rouge!

Face aux Chevrolet Corvette Stingray, GS et à l’étonnante Corvette Z06, la variante ZR1 se démarque encore plus par sa carrosserie musclée qui semble tout droit sortie d’une ligne des puits de course d’endurance. Le bouclier est aéré au possible, en plus d’être secondé par un aileron en fibre de carbone sous la caisse, avec pour fonction de garder la voiture bien rivée du sol.

HeapMedia481815

À l’arrière, c’est le même scénario, l’aileron optionnel – et ajustable – est tout sauf discret, ajoutant 60 % d’appui aérodynamique par rapport à la Corvette Z06 équipée de l’ensemble Z07. Pour ceux qui trouveraient cet item trop imposant, sachez que Chevrolet a aussi un aileron moins agressif qui contribue quand même à une vitesse de pointe supérieure, fixée à 337 km/h. À titre indicatif, la Chevrolet Corvette Stingray est limitée à 305 km/h…

Cette Chevrolet Corvette ZR1 la plus bestiale de toute l’histoire se déclinera en version décapotable, de même qu’avec une boîte automatique à huit rapports pour les acheteurs qui n’ont pas l’intention de manier au quotidien les sept (!) rapports de la boîte manuelle.

HeapMedia481819

Chevrolet n’a pas encore de prix canadiens à nous livrer, mais si l’on se fie aux prix américains dévoilés plus tôt en 2017 (119 995$ pour le coupé et 123 995$ pour la décapotable), le modèle canadien risque de frôler les 150 000 $ lorsqu’il débarquera au pays au printemps.

Voici probablement la Corvette à moteur avant la plus achevée de l’histoire. A-t-on besoin d’en dire davantage?