C’est confirmé. La Volkswagen Arteon 2019 sera vendue au Canada. L’annonce a été faite par le constructeur dans le cadre du Salon de l’auto de Toronto, qui ouvre ses portes aujourd’hui.

De la trempe des Kia Stinger (44 195 $), Genesis G70 et autres berline de luxe de plus de 250 chevaux, la nouvelle berline allemande fera ses débuts notre marché à la fin de l’été 2018.

Volkswagen Canada annonce que son prix «sera inférieur à 48 000 $», sans toutefois donner de chiffre précis. «Le prix final sera annoncé plus tard», nous a appris le porte-parole de la marque, Thomas Tetzlaff. Parions que ce sera quelque chose comme 47 995 $…

Cela représenterait une augmentation considérable par rapport à la Volkswagen CC 2017. Ce modèle auquel elle succède était offert à partir de 41 990 $. Depuis 2008, et le bref passage de la Volkswagen Phaeton (2003-2006) au Canada, la CC servait de porte-étendard de la marque en Amérique du Nord.

La Volkswagen Arteon 2019 utilise une version à empattement long de la nouvelle plateforme modulaire transversale appelée MQB (Modularer Querbaukasten en allemand), un attribut structurel devenant progressivement le standard des marques de grande diffusion du groupe Volkswagen (VW, Audi, Seat et Skoda).

Cet empattement plus important (2 837 mm contre 2 711 pour la CC 2017) contribue à rendre l’habitacle de l’Arteon spacieux sans toutefois allonger sa carrosserie. Elle mesure 4 862 mm comparativement à 4 802 pour la Volkswagen CC.

HeapMedia481782

De plus, à l’instar d’une Audi A7 (construite à partir d’une plateforme MLB), l’élégante silhouette de l’Arteon se distingue par son pavillon qui s’étire jusqu’à sa poupe. Cependant, Volkswagen Canada ne qualifie pas pour autant cette nouvelle venue de «coupé à 4 portes», mais plutôt de bicorps, en français, et de Fastback, en anglais.

C’est d’ailleurs un hayon qui donne accès à son vaste coffre transformable. La Volkswagen CC, elle, avait un coffre traditionnel, naturellement moins polyvalent.

La Volkswagen Arteon 2019 sera animée par un 4-cylindres TSI à turbocompresseur développant 268 chevaux et 258 lb-pi de couple. Jumelé à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports, ce moteur entraînera les roues avant ou, contre supplément, les quatre roues à l’aide d’une transmission intégrale 4Motion.

Pour être à la mesure de ses prétentions, cette berline de luxe aura une dotation étoffée comprenant, entre autres, des phares à DEL, des roues en alliage de 18 pouces et des sièges chauffants.

Des roues de 19 pouces, un climatiseur à trois zones, une sellerie de cuir Nappa, un siège massant pour le conducteur, de même qu’un système d’aide au stationnement figureront parmi les options offertes par le constructeur. À cela s’ajoutera une panoplie de dispositifs d’aide à la conduite.

Dans un document publié en novembre 2016, le constructeur explique l’origine du vocable Arteon en affirmant qu’il est constitué de la particule «art», évoquant l’élégance des formes de cette berline, suivi de la particule «eon» que ses gurus du marketing associent bêtement à d’autres produits haut de gamme, comme la berline Phideon vendue en Chine.

Ces derniers font donc abstraction du sens anglais du mot eon, qui réfère à un temps indéfini très long, tout autant que du sens lié à la philosophie qu’il a en français.