Avec la présentation d’un prototype à cinq passagers du Volkswagen Atlas, baptisé Atlas Cross Sport, et une étude de style de camionnette intermédiaire, baptisée Volkswagen Atlas Tanoak, le message est clair: Volkswagen veut augmenter sa présence dans le créneau des véhicules utilitaires – y débarquer dans celui des camionnettes intermédiaires.

Avec ce véhicule-concept clairement inspiré du VW Atlas à 7 passagers, Volkswagen cherche une manière de combler l’écart entre le modèle familial et le plus petit Volkswagen Tiguan. Grâce à son nom et son faciès, on reconnaît tout de suite que le prototype repose sur la même plateforme (nom de code MQB) que l’actuel VUS à 7 passagers.

HeapMedia483601

Évidemment, le design est plus racé pour plaire à un public qui n’a pas besoin d’un gros véhicule comme l’Atlas au quotidien. Bien campé sur ses jantes de 22 pouces, le prototype a fière allure et, à moins d’une réaction négative du public, ce cousin plus sportif de l’Atlas est destiné à une production prochaine – à même l’usine américaine du constructeur, établie à Chattanooga, au Tennessee.

Reste à voir si les groupes motopropulseurs présentés au salon de New York vont demeurer au programme, à commencer par ce V6 de 3,6 litres jumelé à deux moteurs électriques et un bloc de batteries d’une capacité de 18 kWh.

Avec 355 chevaux et un couple de 494 lb-pi, le Volkswagen Atlas Cross Sport hybride rechargeable (une variante qui est également promise au grand cousin Atlas) afficherait une autonomie électrique d’un peu plus de 40 kilomètres et offrirait le sprint à 96 km/h en 5,4 secondes.

HeapMedia483599

Volkswagen jongle également avec l’idée d’une version hybride équipée d’une batterie de 2 kWh seulement. Le constructeur a confirmé que cette variante de 310 chevaux serait capable d’accélérer à 96 km/h en 6,4 secondes.

Comme les plus récents produits de la marque, cet éventuel Volkswagen Atlas Cross Sport ferait appel à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports, en plus d’être couplé au rouage intégral 4Motion pour une motricité accrue.

La présentation «Atlas» de Volkswagen ne s’est pas arrêtée là, puisqu’un autre concept issu de la même plateforme a été dévoilé: le prototype Volkswagen Atlas Tanoak est une camionnette intermédiaire qui veut prendre racine sur le marché nord-américain – soulignons que le nom Tanoak vient d’une espèce d’arbre qui pousse le long de la Côte Pacifique aux États-Unis.

À ce stade-ci, le Volkswagen Atlas Tanoak n’est qu’une étude de style, mais force est d’admettre que le département de design de la marque a fait du beau travail.

HeapMedia483610

C’est le V6 de 3,6 litres (d’une puissance de 276 chevaux) actuellement boulonné dans l’Atlas qui s’occuperait de mouvoir la camionnette. Le moteur ferait équipe avec une boîte de vitesses automatique à 8 rapports et, bien sûr, le rouage intégral 4Motion. L’histoire ne dit pas si, un jour, Volkswagen lui accorderait un moteur diesel TDI

La camionnette Volkswagen Atlas Tanoak est plus longue (par 11 pouces) que le Volkswagen Atlas à 7 passagers, ce qui en ferait une candidate parfaite pour la catégorie des pick-ups intermédiaires. La cabine peut asseoir 5 passagers, mais la boîte de chargement semble plutôt indiquée pour le transport de bicyclettes et autre matériel de loisir, que pour des matériaux de construction.

La réaction du public sera primordiale dans le cas de cette camionnette-concept, mais le simple fait qu’elle repose sur des organes connus dans la famille Volkswagen pourrait annoncer une commercialisation bien plus vite que pas assez.