Ce matin, les port(ières) du Salon de l’auto de Détroit se sont ouvertes sur les North American Car, Utility and Truck of the year 2018 – les NACOTY pour les intimes.

Et sans plus tarder, nous vous révélons que les grands honneurs de l’année 2018, votés par un jury réunissant une soixantaine de journalistes automobiles étatsuniens et canadiens, sont allés:

  • à la Honda Accord 2018 pour la Meilleure Voiture nord-américaine de l’année, devant les finalistes Kia Stinger et Toyota Camry (imaginez le pied de nez que les gens de Honda doivent être en train de faire à leurs éternels rivaux de chez Toyota!);
  • au Volvo XC60 2018 pour le Meilleur Utilitaire nord-américain de l’année, qui supplante ainsi la Honda Odyssey et l’Alfa Romeo Stelvio;
  • au Lincoln Navigator 2018, qui devance son cousin le Ford Expedition et – oh surprise! – la camionnette Chevrolet Colorado ZR2.

Pour Honda, la convoitée reconnaissance a dû faire pousser un soupir de soulagement aux dirigeants japonais; certes, le constructeur a vu son Honda Ridgeline honoré l’an dernier (Meilleur camion nord-américain 2017) et sa Honda Civic l’être l’année précédente (Meilleure voiture nord-américaine 2016), mais c’était après une grosse décennie de disette.

Pour Volvo, c’est une répétition de l’année 2016, où son Volvo XC90 remportait pareil honneurs, alors devant le Honda Pilot et le Nissan Titan.

Pour tout savoir de la cuvée 2018, celle qui nous concerne maintenant, lisez ici qui sont les demi-finalistes laissés pour contre.

Notez qu’aucune voiture «verte» n’a fait la cote, comme diraient les sportifs et qu’aucun des quatre véhicules GM, le constructeur qui avait obtenu le plus grand nombre de nominations cette année, ne s’est illustré.

Pour tout savoir des grands gagnants des 13 dernières années, lisez-nous ici. Rappelons que l’an dernier, les réputés titres avaient été décernés, respectivement, à la Chevrolet Bolt, à la Chrysler Pacifica et au Honda Ridgeline.