La nouvelle Volkswagen Jetta portera le sceau de l’année 2019. Elle était plus que due pour un sérieux rafraîchissement, elle qui avait été réinventée la dernière fois en 2011. Malgré tout, son style demeure plus évolutif que révolutionnaire, ce qui déplaira à ceux qui aiment le changement. En revanche, on ne risque pas trop de choquer la clientèle cible ici.

Ce qui déçoit esthétiquement, c’est la partie avant qui avance des lignes simples et pas particulièrement jolies. À l’arrière, on a osé un tantinet plus avec le traitement des feux. Malgré tout, et dans l’ensemble, il n’y a rien pour écrire à sa mère.

Les changements sont plus observables à l’intérieur, notamment au niveau de la version haut de gamme du modèle. Cette dernière reçoit des cadrans numérisés ainsi qu’un écran d’info divertissement de plus grande dimension. On remarque la présence de touches tactiles, une approche devenue incontournable à travers l’industrie, mais qui n’est pas malheureusement pas toujours utilisée avec la parcimonie souhaitable.

HeapMedia480187

La livrée de base (Comfortline), et celle de milieu de gamme (Highline) dans une moindre mesure présenteront des habitacles moins axés sur le flafla, nous a-t-on dit chez Volkswagen. Au Salon de Montréal, c’est la variante la plus cossue (Execline) qui est exposée.

Mécaniquement, c’est un 4-cylindres de 1,4 litre qui sera à l’animation pour toutes les versions. Il sera jumelé à une boîte automatique à huit rapports. Évidemment, ne cherchez pas de variante diesel

À quoi s’attendre ? À une recette que Volkswagen exploite mieux que mal depuis quelques années, soit de livrer une voiture offrant un bon rapport qualité/prix, une conduite surtout marquée par la douceur, mais qui demeure quand même engagée.

Pour les puristes, Volkswagen s’éloigne de sa base avec certains modèles. La compagnie est en mode séduction avec le public américain et c’est d’autant plus prononcé depuis le scandale des moteurs Diesel TDI.

Elle lui propose donc des produits très bien adaptés à ses besoins et la stratégie semble fonctionner jusqu’ici. Une preuve? L’an dernier, la firme a vu ses ventes croître de 5,9% aux États-Unis. Et au Canada ? Un bond de 17% qui renforce la pertinence de l’approche.