Vous venez de recevoir un courriel affirmant dur comme fer que faire le plein d’essence par un petit matin frisquet vous en donnera plus pour votre argent que de vous exécuter en plein coeur d’une chaude journée.

À première vue, ça semble être un conseil judicieux. Après tout, on sait que lorsque la température chute, le volume d’un liquide se contracte et gagne en densité. Pensez au verre d’eau laissé dehors par une froide nuit d’automne…

Donc, vous vous dites qu’en pompant le carburant dans votre réservoir lorsque Mère Nature nous amène un p’tit matin à 5 degrés Celsius, l’essence sera plus dense et vous en aurez davantage pour votre argent qu’à 25 degrés Celsius par un bel après-midi de l’été des Indiens.

HeapMedia441579

Mais c’est faux et ce, pour une simple et bonne raison: les grands réservoirs des stations-service se trouvent si profondément sous terre que la température n’y fluctue guère. Qu’importe le moment que vous choisirez pour faire le plein, la densité du carburant sera toujours – et essentiellement la même.

Pas convaincu? L’analyste en consommation automobile chez CAA-Québec, Sylvain Légaré, nous livre l’argument-massue: «Même si ces citernes étaient externes et, donc, influencées par la température, ce n’est pas sur un plein de 60 litres que vous pourriez noter la différence!»

Ce qui, au contraire, fera la différence, c’est si vous faites un détour spécifiquement pour faire le plein le matin. Vous brûlerez alors inutilement du carburant que vous ne brûlerez pas si vous faites le plein quand vous passez dans le coin de votre station préférée…

Et de toute façon, parce que les pompes à essence sont soumises aux règles de Mesures Canada – l’organisme gouvernemental qui surveille la précision de nos appareils de mesure…

… et parce qu’elles misent sur la distribution électronique moderne (si vous connaissez encore une station au Québec qui mise sur la distribution à roulette, faites-nous signe, on veut photographier cette antiquité!)…

… elles tiennent donc compte avec précision du volume versé dans votre réservoir.

Chez certaines stations, des compensateurs électroniques peuvent même sonder la température du carburant, mais sachez que pareil dispositif est facultatif pour les pompes à essence (contrairement aux pompes à propane).

HeapMedia441586

Pour toutes ces mêmes raisons, vous n’en n’aurez pas plus ou moins selon que vous que vous enclenchiez… en entier ou à moitié la manette de distribution.

Du coup, on défait cet autre mythe qui laisse supposer une malheureuse évaporation si vous maniez trop doucement la manette de distribution.

Car que le débit soit lent ou rapide, le liquide va s’écouler et le compteur électronique en calculera la quantité.

Certes, «une pompe à essence réagit de manière légèrement différente pendant une livraison à faible débit par rapport à une livraison à débit élevé, nous a expliqué Stefanie Power, la porte-parole de Mesures Canada. Mais la pompe approuvée sait mesurer avec exactitude à tous les débits qui se trouvent dans sa plage de fonctionnement.»

Vous faites le plein d’un jerrican pour vos réserves en cas de panne d’essence et l’indicateur de la pompe n’indique pas avoir rempli avec exactitude la capacité du bidon en question? Mesures Canada (une division de Innovation, Sciences et Développement économique Canada) rappelle que la contenance déclarée des récipients portables n’est qu’approximative…

… tout comme celle des réservoirs automobiles, soit dit en passant.

HeapMedia441574

Avant de débuter votre plein à la station, vous voyez une petite quantité d’essence s’échapper du tuyau de distribution?

Encore là, dit l’agence gouvernementale, c’est normal puisque le flexible est sous pression. «Dans la plupart des cas, le dispositif d’affichage n’indiquera pas cette petite quantité, mais une quantité qui ne dépasse pas les 40 millilitres est aussi acceptable,» dit Mme Power.

Parlant de dépassement: ne faites pas le plein jusqu’à ras bord. La manette fait clic? Arrêtez de verser. Parce qu’en mettre jusqu’à plus soif peut endommager le tuyau de récupération des vapeurs d’essence de votre véhicule.

Sachez que ce système est conçu pour éliminer les émanations du carburant, pas le carburant lui-même. Le submerger pourrait éventuellement l’empêcher de faire son travail – soit prévenir que les émanations ne s’évaporent dans la nature.

HeapMedia441582

Tout à l’opposé, ne laissez pas votre véhicule rouler sur les vapeurs d’essence avant de lui donner à boire. Laissez toujours au moins un quart de contenance.

Vous croyez qu’ainsi, vous éviterez de brasser les dépôts du fond de réservoir qui pourraient se retrouver ailleurs dans la mécanique, là où ne les veut pas?

C’était vrai pour les voitures de nos parents (ou grands-parents, si vous êtes de la jeune génération!), mais ça ne l’est plus.

D’une part, les réservoirs ne sont plus fabriqués de métal qui rouille, ils sont de plastiques composites qui ne se… décomposent pas.

Et d’autre part, différents filtres veillent à la situation jusqu’au système d’injection d’essence.

Le souci réside plutôt dans le fait que la pompe à essence est lubrifiée et même refroidie… avec de l’essence. Le témoin de réservoir vide s’illumine? Ne tardez pas, sinon il risque de vous en coûter… une pompe.

HeapMedia432026

En hiver, et parce qu’on vit au Québec où les températures jouent au yoyo, soyez encore plus prévoyants: votre réservoir d’essence devrait être rempli au moins aux trois quarts de sa capacité, ce qui évitera ainsi la formation de condensation.

Et qui dit condensation risque de parler de gel dans les canalisations d’essence… Les véhicules qui dorment dans un garage bien chauffé sont particulièrement touchées par ce phénomène – lisez ici pourquoi.

Pour empêcher la formation de gomme ou de vernis découlant d’une dégradation de l’essence à long terme, vous pouvez ajouter un stabilisateur d’essence, mais n’abusez pas du produit et prenez le temps de suivre les instructions du fabricant, de même que les recommandations qui se trouvent dans le manuel du propriétaire de votre automobile.

Malgré tout ce déboulonnage de mythes, vous croyez avoir été victime d’une mesure inexacte? Vous pouvez porter plainte auprès de Mesures Canada

… mais seulement après avoir tenté de résoudre le problème avec le détaillant. Et sachez que l’agence gouvernementale ne négociera pas d’indemnités pour vous, non plus qu’elle n’acceptera les plaintes anonymes.

Oh, et rappelez-vous qu’il ne sert à rien de donner à boire de l’essence Super à un véhicule qui ne demande que de l’essence régulière. Le carburant Super n’améliorera pas la performance du moteur, n’améliorera pas sa consommation et n’en diminuera pas les émissions polluantes.

Par contre, votre portefeuille sera réduit de plus ou moins 15%… et ce, tout à fait inutilement.

HeapMedia439278