FCA mentionne avoir découvert que certaines composantes de freins provenant d’un de ses fournisseurs n’ont pas été fabriquées selon les spécifications demandées et ont été installées par inadvertance sur certains véhicules Dodge et Jeep au cours du printemps de 2018.

Ces composantes défectueuses peuvent favoriser la formation de bulles de gaz dans le liquide de frein du véhicule. Cela n’altère pas la capacité de ce dernier à s’arrêter, mais dans certaines circonstances, les distances pourraient être allongées, ce qui peut entraîner un accident. Et plus de bulles sont présentes, plus le risque est grand.

Les modèles touchés sont:

  • certains Dodge Journey 2018;
  • certains Dodge Grand Caravan 2018 et 2019;
  • certains Jeep Compass 2018 et 2019
  • de même que certains Jeep Cherokee 2019.

HeapMedia488691

Les ateliers sont au courant des mesures à prendre. En fait, ceux-ci vont tout simplement saigner le système de freins pour en rétablir le plein potentiel. Les propriétaires des modèles concernés seront contactés par FCA et ceux qui ont des questions peuvent toujours communiquer avec leur concessionnaire pour obtenir plus d’informations.

Le tiers des véhicules touchés par la campagne seraient déjà chez les dépositaires de la marque. FCA n’est au courant d’aucun accident ou blessure en lien avec ce rappel.