C’est présentement ce qui arrive aux ceintures de sécurité qui équipent les modèles F-150 de 2015 à 2018 chez Ford.

Plus précisément, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) et, sur ses traces, Transports Canada, viennent de lancer une enquête concernant des plaintes reçues à propos d’incendies du système de prétendeur des ceintures de sécurité du Ford F-150.

Au total, cinq doléances sont parvenues à l’organisme américain. Chacune raconte le déclenchement d’un feu après que le système de prétendeur ait été activé lors d’une collision. S’il est clair que cinq cas, ça semble peu, reste que le problème est suffisamment grave pour qu’on s’y intéresse.

Lors de deux instances, le brasier s’est éteint de lui-même, mais dans les trois autres, le véhicule a été réduit en cendres. La NTHSA explique que «la séquence des événements ayant mené à la propagation du feu à l’intérieur du pilier B n’a pas encore été établie.»

HeapMedia488050

Un des plaignants a expliqué que son problème est survenu après qu’un chevreuil soit entré en contact avec sa camionnette du côté conducteur, causant au passage de légers dommages et forçant du coup le déploiement du rideau gonflable latéral.

Après cinq ou dix minutes, le propriétaire du F-150 en question a voulu aller récupérer des objets dans son véhicule et c’est en ouvrant la portière qu’il a réalisé qu’un incendie s’était déclaré au bas du pilier B.

Son véhicule fait partie de ceux qui ont flambé.

L’enquête que mène les autorités nord-américaines de sécurité routière se concentre sur les modèles 2015 à 2018 du F-150. Les systèmes de prétendeur utilisés appartiennent aux entreprises ZF TRW et… Takata.

Eh oui, encore Takata.