Le géant américain de l’automobile General Motors pourrait devoir rappeler jusqu’à 400 000 véhicules en raison d’un problème de sacs gonflables.

Les autorités fédérales américaines indiquent que GM a rappelé seulement 6800 véhicules lors de deux rappels, en octobre et en janvier. Le sac gonflable principal, côté conducteur, ne se déployait pas en raison d’un problème électrique.

La National Highway Traffic Safety Administration des États-Unis croit que GM n’a peut-être
pas bien cerné le problème, ce qui pourrait mener à un rappel plus important. Un porte-parole de GM a simplement indiqué que le constructeur collabore à l’enquête.