Chrysler a annoncé 4 nouveau rappels couvrant 560 000 voitures et SUV dans le monde, dont le Canada. La principale cause de ces rappels sont des problèmes électroniques.

Chrysler a accepté le mois dernier de rappeler 1,56 million de véhicules. Cette fois-ci, cela concerne un plus petit nombre de véhicules pour des pépins électriques et un élément de suspension mal-attaché.

442 000 voitures et SUV sont concernés pour rectifier un problème lié aux appuie-tête. Dans le cas d’un choc par l’arrière de la voiture, le microcontrôleur défectueux pourrait empêcher l’appuie-tête actif de se déplacer. Les véhicules suivants sont visés: 2011-2013 Chrysler 200, 2011-2013 Dodge Avenger, 2011-2012 Dodge Nitro et 2011-2012 Jeep Liberty.  

Le constructeur automobile prévoit rappeler environ 69 000 pick-up Ram 1500 2013 pour une mise à jour du logiciel de contrôle de stabilité. Certains concessionnaires ont rapporté un avertissement dans le tableau de bord sur quelques Ram. Le nouveau logiciel va modifier le contrôle de la stabilité de sorte qu’il se sera pas désactivé lorsque le moteur du véhicule est arrêté.

1060 Ram 4500 et 5500 2013 sont rappelés pour effectuer un changement de barre de suivie qui a été incorrectement installé à l’usine de production. Chrysler explique qu’il va remplacer un boulon sur les camions touchés puisque la barre est conçu pour maintenir l’essieux arrière en place lorsque la suspension est fortement fléchie.

Finalement, une petite quantité de mini-fourgonnettes seront rappelées pour remplacer un ensemble de coussins gonflables. 226 véhicules n’ont pas été programmés avec le logiciel à jour, ce qui pourrait cause un problème de déploiement de coussins gonflables. Cela concerne les Chrysler Town & Country 2013 et Dodge Grand Caravan 2013.

Chrysler va bientôt commencer à communiquer avec les propriétaires des véhicules concernés, dont la plupart sont situés aux États-Unis, au Canada et au Mexique.