Votre dossier de crédit est conservé par deux entreprises: Equifax Canada et TransUnion Canada. Celles-ci répertorient chacune des fois que vous avez fait la demande pour une carte, que vous avez payé un compte en retard, ainsi que tout solde impayé. Ces agences accumulent ces données durant de nombreuses années et l’auteur de ce texte a même eu la surprise de constater que ce qui concernait sa première carte, inactive depuis plus de 20 ans, s’y trouvait encore!

Comme toutes les entreprises qui peuvent obtenir votre dossier de crédit (avec votre autorisation, évidemment), vous pouvez l’obtenir en en faisant la demande officielle. L’obtention de votre dossier par la poste nécessite quelques jours d’attente, tandis que la demande par site Internet s’effectue en quelques minutes, moyennant quelques dollars. Si vous voulez suivre la progression – ou toute irrégularité qui pourrait s’y produire, des abonnements mensuels sont aussi offerts.

Afin de conserver un bon dossier de crédit ou de l’améliorer, plusieurs choses doivent être évitées à tout prix:

  • Ne pas payer la somme mensuelle minimale requise par l’émetteur de vos cartes de crédit;
  • Multiplier le nombre de demandes pour plusieurs cartes de crédit, locations et autres prêts;
  • Conserver le solde de ses cartes à plus de 50% de leurs montants maximum;
  • Versus ses revenus annuels totaux, ce qui est dû pour les cartes de crédit représente plus de 35%;
  • Visiter plusieurs commerçants de suite l’un de l’autre pour y obtenir un véhicule et y effectuer une demande de crédit à chacune des fois;
  • Tenter de cacher d’anciens faits financiers, dont faillites, prêts personnels et autres endettements;
  • Utiliser une carte de crédit ou une marge pour payer d’autres cartes;
  • Négliger le paiement de services publics tels que téléphone, électricité, Internet, gaz, taxes, etc.
  • Ne pas donner suite aux demandes et pressions des compagnies de financement.
  • Ne pas faire de budget et ne pas connaître sa réelle situation financière.

La qualité d’un dossier de crédit peut s’améliorer considérablement après 12 à 18 mois d’efforts, disent les spécialistes consultés. Et le jeu en vaut la chandelle, puisque de futurs prêts pourront probablement s’obtenir, avec de meilleurs taux et, donc, à meilleur prix.

  • Faites le compte exact de votre patrimoine familial, de vos dépenses, revenus, besoins essentiels et superflus;
  • Obtenez votre dossier de crédit une fois par année pour vous assurer de l’exactitude des faits consignés et y faire le ménage de cartes inactives;
  • Afin de plus facilement évaluer et de comprendre votre niveau d’endettement, complétez des formulaires créés à cette fin, par exemple ceux de la Coalition des associations de consommateurs du Québec, qui compte plus d’une vingtaine d’organismes affiliés un peu partout au Québec;
  • Payez au moins le solde minimal de vos cartes de crédit et ce, avant la date limite;
  • Conservez les plus anciennes de vos cartes en fonction plutôt que de passer de l’une à l’autre, ce qui montre que vous pouvez conserver de bonnes relations d’affaire à long terme;
  • Consultez des spécialistes de l’économie familiale, qui pourront vous aider un mieux cerner ce qu’il faut faire et ce, dans l’ordre le plus approprié;
  • Envisagez la consolidation de vos dettes auprès d’une seule institution financière, après l’établissement d’un plan de remboursement crédible. Ceci vous permettra d’obtenir un meilleur taux de financement.
  • S’il y a lieu, vous serez peut-être amené à vendre certains de vos biens pour rembourser vos créanciers, par exemple un chalet, un véhicule ou des meubles;
  • Analysez le coût d’utilisation de certains produits et services, souvent très coûteux et non essentiels, tels les abonnements de compagnies de cellulaires, de chaînes télés et les frais de services bancaires. L’alcool, le tabac, les restaurants et les autres divertissements devraient également être pris en considération;
  • Ne jouez pas à l’autruche et communiquez avec vos créanciers sans tarder. Tant eux que vous bénéficierez d’un plan de redressement financier efficace que vous suivrez à la lettre. Cela vous évitera possiblement d’être harcelé par des agences de recouvrement;

Plusieurs spécialistes, sites Internet et ressources peuvent vous aider à améliorer considérablement votre situation financière. Ils vous amèneront probablement à penser à des solutions efficaces auxquelles vous n’auriez probablement pas songé.

  • Le Bureau de la Consommation du Canada 
  • La Coalition des associations de consommateurs du Québec
  • L’Office de la protection du consommateur

Nul doute qu’après avoir entrepris toutes ces démarches, votre cote de crédit devrait s’améliorer notablement. Cette cote catégorise votre aptitude à faire face à vos obligations financières, d’une note se situant entre 300 et 900. Même si toutes les agences d’évaluation et les institutions financières ont leurs propres méthodes de calcul, le résultat serait sensiblement le même d’un endroit à l’autre. Donc si vous améliorez ce résultat, vous en bénéficierez auprès de tous.

Mais faites le d’abord pour vous.