Oups, est-ce qu’on viendrait de vous apprendre quelque chose? Si oui, alors juste pour vous, voici l’essentiel de ce qu’il faut garder en tête lorsqu’on magasine ses primes d’assurance:

  • La police auto couvrira votre véhicule, selon le contrat déterminé, ainsi que tout ce qui y est fixé: jantes design ou systèmes audio surpuissants achetés en «après-marché», accessoires de retenue au toit, protections de carrosserie… bien qu’on se demande pourquoi quelqu’un volerait votre «bavette» de calandre, mais bon.
  • Tout ce qui se trouve à l’intérieur de votre véhicule, que ce soit dans son habitacle ou dans son coffre, n’est pas couvert par votre assurance auto. Plutôt, il l’est par votre assurance habitation.

Vous avez laissé votre sac de golf dans l’aire cargo et… zut, quelqu’un a fracassé la vitre du hayon pour se l’approprier. Vous n’avez pas d’assurance habitation? Quel dommage: votre assureur couvrira la réparation de la glace, mais vous devrez assumer la perte de votre sac de golf.

HeapMedia377666

Évidemment, prévenant que vous êtes, vous avez souscrit aux deux types de police, vous les avez même regroupées chez un seul assureur, afin de profiter de rabais additionnels.

Vous ragez à l’idée de faire deux réclamations et, surtout, de débourser deux franchises? Bonne nouvelle: certaines compagnies proposent la franchise unique pour les sinistres touchant à la fois votre véhicule et votre domicile.

Renseignez-vous sur cet avantage et profitez-en pour vérifier de quelle manière et jusqu’à concurrence de combien vous êtes couvert pour vos biens hors du domicile. Car selon les contrats, des plafonds limitent pareilles indemnisations et si c’est un ensemble de bâtons de golf Cinq Étoiles Tokaido à 100 000$ qu’on a subtilisé dans votre véhicule, vous risquez de ne pas être entièrement dédommagé…

Vous avez pris toutes les précautions dictées par le Bureau d’Assurance du Canada pour éviter le vol dans votre véhicule. Non content de vous vous être stationné dans un endroit éclairé et achalandé, vous en avez choisi un qui soit gratifié de caméras de sécurité.

Et non seulement vous n’avez rien laissé à la vue dans l’habitacle (non, pas d’ordinateur sous le plancher cargo – tout le monde connaît la cachette, maintenant!), vous avez soigneusement verrouillé les portières, puis activé l’anti-démarreur.

Des petites nouvelles pour vous: ça ne suffit plus.

HeapMedia377448

Car un nouveau type de vol automobile gagne – malheureusement – en popularité, autant aux États-Unis et au Canada, qu’en Europe et en Asie:

Les cyber-vols.

Les victimes: à peu près tous les véhicules dotés d’une télécommande de déverrouillage à ondes courtes – c’est pire s’ils sont nantis du démarrage sans clé.

Les criminels: des pirates informatiques utilisant des dispositifs (souvent peu coûteux à se procurer, voire à fabriquer) qui amplifient le signal desdites télécommandes sur plusieurs centaines de mètres.

Le méfait: il est commis alors que votre véhicule dort dans votre entrée de garage et que les clés reposent quelque part dans le portique. Ou encore, lorsque vous relaxez tranquillement au restaurant ou au café, la télécommande jetée sans méfiance entre deux napperons.

En moins de temps qu’il n’en faut pour crier «Hé, vous là!», un duo de voleurs-hackers peut…

  • faire main basse sur vos ondes automobiles;
  • déverrouiller les portières;
  • s’emparer de tout ce qui se trouve à bord possédant une quelconque valeur;
  • voire démarrer le moteur et quitter l’endroit illico.

Si vous n’êtes pas témoin du pillage, vous n’aurez aucune idée, devant l’absence de verre brisé au sol ou de tout autre indice du genre, de ce qui a bien pu se passer. Et votre perplexité n’aura d’égal que votre frustration d’avoir pratiquement donné les clés de votre véhicule en mains… décidément bien peu propres.

HeapMedia377443

Un truc pour éviter le piège? Ne riez pas, ce sont des publications comme le journal anglais Mirror et des agences très respectables comme l’ADAC (le pendant allemand de notre CAA) qui recommandent ce qui suit:

Mettre la télécommande de déverrouillage à l’abri des brouilleurs ou intercepteurs électroniques… en la rangeant dans le frigo, le four micro-onde, voire en l’enveloppant de papier d’aluminium.

Ce n’est pas un bogue… pardon, ce n’est pas une blague: l’ADAC a fait le test avec une vingtaine de modèles, allant des Honda HR-V, Kia Optima, Mazda CX-5 et Mitsubishi Outlander jusqu’aux plus luxueux Land Rover Range Rover Evoque, Lexus RX450h, quelques berlines BMW et Audi…

… et à l’exception de l’électrique BMW i3, tout un chacun a échoué: les portières se sont déverrouillées toute grande devant la cyber-intrusion, comme en fait foi cette vidéo sur la chaîne YouTube de l’ADAC.

Encore heureux qu’il y ait des assurances…