Vladimir Poutine n’a pas le monopole de la controverse: la planète automobile russe ne donne pas sa place non plus.

Vous vous rappelez du grand écart que l’acteur belge Jean-Claude Van Damme a fait l’automne dernier, entre deux camions Volvo en mouvement – à reculons, de surcroît?

Eh bien, un jeune Biélorusse, Evgeny Yajush, a voulu répéter la cascade.

Ce qu’il a fait non pas avec des véhicules réputés pour leur technologie avancée leur permettant de maintenir le cap au millimètre près, mais plutôt avec deux véhicules parmi les moins reluisants de l’histoire russe: des ZAZ fabriqués dans les années 1960.

Et oui, le jeune sosie de Jean-Claude Van Damme a exécuté l’exploit à reculons.

Les Russes ne sont définitivement pas les plus économes en ce qui à trait aux infrastructures routières.

La construction d’un lien routier et ferroviaire d’une cinquantaine de kilomètres, reliant la ville de Sochi à une montagne où auront lieu des compétitions de ski, aura coûté près de neuf milliards de dollars.

Neuf milliards, c’est autant que le coût des Jeux Olympiques de Vancouver 2010 au grand complet.

De fait, la somme dépensée pour le lien routier russe est telle qu’il n’en aurait pas coûté plus cher de le faire paver d’un centimètre d’épaisseur de caviar, disent les économistes.
HeapMedia251337

Le lien routier lors de sa construction

Mine de rien, Lada est encore le plus important fabricant russe d’automobiles (avec plus d’un demi-million de véhicules produits l’an dernier).

Il est aussi le plus connu internationalement – et pas toujours pour les bonnes raisons. Parmi les blagues qui circulent à son sujet, en voici quelques bien croustillantes:
HeapMedia251007
Comment doubler la valeur de sa Lada? – En en faisant le plein d’essence.

Comment qualifier un conducteur qui se targue d’avoir reçu une contravention pour excès de vitesse au volant de sa Lada? – Un menteur.

Comment deux propriétaires de Lada peuvent-ils se reconnaître? – Facile: ils ont déjà fait connaissance au garage Lada, le matin même.

Comment désigner une Lada au sommet d’une côte? – Un miracle.

Comment désigner plusieurs Lada au sommet d’une côte? – Une “cour à scrap”.

Décembre 2012: une congestion monstre s’étire sur 200 kilomètres d’autoroute entre Moscou et Saint-Pétersbourg, les deux villes les plus populeuses de Russie.

Il a fallu tout un week-end pour “décongestionner” ce qu’une tempête de neige – et des véhicules sans pneus d’hiver – avaient provoqué.

Cet événement s’illustre encore aujourd’hui comme l’une des dix pires congestions jamais recensées à ce jour.
HeapMedia251336

L’une des pires autoroutes au monde est la “Lena” qui rejoint Yakutsk, en Sibérie, l’une des villes les plus froides de toute la planète.

Cette autoroute fédérale (!) de 1 235 kilomètres, on la surnomme l’autoroute de l’enfer.
HeapMedia251338

En hiver, les températures sous les -60 degrés Celsius en gèlent la surface de terre battue et les véhicules peuvent alors y rouler à plus ou moins 70km/h.

Mais à l’été, c’est une autre histoire. Lors de pluies torrentielles, la voie se transforme en un impraticable champ boueux.

Les dangers sont nombreux, comme de voir sa voiture littéralement disparaître dans un trou de boue.

Ou encore de ne pouvoir s’extirper de sa fâcheuse position pendant plusieurs jours, devant alors survivre sur ses provisions d’eau et de nourriture – que les “pirates de la boue” tenteront par tous les moyens de ravir à la nuit tombée.

Même si les Jeux Olympiques sont sur le point de débuter, pas question de passer sous silence le 70e anniversaire, le 27 janvier dernier, de la levée du blocus nazi de 872 jours à Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg).

Et pour souligner cet anniversaire, quoi de mieux qu’une exposition du matériel militaire d’époque?

Et pour ce faire, quel meilleur emplacement qu’en devanture du célèbre musée l’Ermitage?
HeapMedia251003

Depuis dix ans, l’hiver russe près de Samara, à un jet de pierre de l’usine Lada, accueille un festival bien particulier: un rallye d’unimotos.
HeapMedia251006

Qu’importe la fonctionnalité de ces engins sur deux roues qui sont faits mains, ce qui compte, c’est l’art – et l’amour – avec lequel ils ont été conçus.

Et de souhaiter qu’ils puissent prendre le départ…
HeapMedia251004

La Russie a été l’un des premiers pays au monde à délivrer des permis de conduire – les premiers l’ont été en 1900 à Saint-Pétersbourg.
HeapMedia251334

Ce n’est toutefois que trois décennie et demie plus tard que les autorités russes ont mis en place un système harmonisant ces titres de conduite (et un premier code de la route).

Ceci dit, on affirme aujourd’hui qu’il serait moins cher de payer l’amende pour rouler sans permis de conduire… que de s’offrir le permis lui-même.

La Russie est l’un des 60 pays où la conduite est la plus dangereuse – avec 22 décès sur les routes par 100 000 habitants.

Tout à côté, ses voisines scandinaves se targuent des routes les plus sécuritaires au monde, avec plus ou moins cinq décès sur les routes par 100 000 habitants.

En comparaison, le Canada recense 8 décès sur ses routes par 100 000 habitants et les États-Unis, 14.

Pourquoi, semble-t-il, la grande majorité des accidents spectaculaires ou collisions ahurissantes qui sont filmés… soient russes?

Parce qu’à bord des véhicules russes, la prudence exige une caméra-vidéo, que ce soit pour immortaliser des conducteurs agressifs en plein épisode de rage au volant ou, encore, des piétons se jetant intentionnellement devant les calandres, afin de retirer des bénéfices “assurances”.

Par ailleurs, filmer son interception pour excès de vitesse ou toute autre infraction au code de la route est la meilleure protection, s’il en est une, contre ce que les Russes considèrent le groupe le plus corrompu de leur pays: la police.

La Russie arrive au 133e rang des pays les plus corrompus du monde (selon cet index 2012 de la Transparency International, le Canada se place au 9e rang).

Ceci dit, ces caméras permettent également de capter de beaux moments sur la route.

Si vous êtes de passage à Moscou, tentez d’en savoir davantage sur ce deuxième métro sousterrain dont la construction aurait débuté sous l’époque de Staline.

HeapMedia251335

Spéculation ou fait avéré? Toujours est-il qu’un dédales de corridors encore plus imposant que l’actuel métro public de Moscou relierait le Kremlin à différents endroits stratégiques dans la ville, et même jusqu’à la maison de campagne du dictateur.