« La valeur de revente est le facteur le plus important pour déterminer la valeur d’une voiture. Bref, c’est la différence entre combien vous la payez et combien vous pouvez la revendre cinq ans plus tard », dit George Iny, président de l’Association pour la protection des automobilistes (APA), un groupe canadien d’aide aux consommateurs.

Et d’expliquer: « Les gens n’y pensent pas assez (lorsqu’ils magasinent un prix), mais les voitures qui coûtent 3000$ ou 4000$ de plus à l’achat conservent parfois cette valeur supplémentaire lors de la revente. Alors, non seulement vous ne perdez pas d’argent, mais vous profitez d’une meilleure voiture. »

Selon l’APA, on peut habituellement estimer la valeur future d’une voiture en étudiant l’historique de sa marque. « Ainsi, dit Iny, Honda et Toyota sont généralement au sommet de la liste, alors que les Chrysler perdent leur valeur rapidement et n’en valent la peine que si vous pensez les garder pour longtemps. »

HeapMedia440654

Les voitures de luxe offrent également une valeur de revente assez faible. Bien que le choc de la dépréciation varie d’une marque à l’autre, ces autos sont souvent plus difficiles à revendre, car les acheteurs ont peur des coûts élevés d’entretien.

L’attrait sur le marché a également son importance et il faut savoir que l’intérêt pour une voiture de luxe s’essouffle rapidement. De fait: « Le prix de revente des vieilles Mercedes-Benz peut être le même que celui d’une Toyota. Il y a toujours de la demande pour ces voitures japonaises, alors que peu de gens veulent conduire une Mercedes-Benz C230 du début des années 2000 », dit encore M. Iny. La valeur d’une voiture dépend donc vraiment de sa perception sur le marché. »

Le coût réel de possession d’une voiture a également une grande importance sur sa valeur. « Certes, à la première année de propriété, la différence du coût d’entretien des modèles n’est pas si grande, d’autant plus que vous êtes sous garantie, affirme encore George Iny. Mais cinq ou six ans plus tard, vous pouvez observer des différences majeures. Vous pouvez économiser jusqu’à 500$ ou 600$ chaque année, dépendamment du véhicule. »

Pour connaître le coût d’opération réel d’une voiture, l’on doit considérer les assurances, l’entretien et le carburant. Une voiture moins gourmande peut vous faire économiser beaucoup d’argent à long terme et, par conséquent, vous assurer d’une meilleure valeur.

Lorsqu’il est question d’entretien et de fiabilité, l’APA se fie, tout comme pour la valeur de revente, sur les performances passées pour prédire quel modèle aura le dessus sur sa compétition.

« Et dans 90% des cas, nous pouvons estimer la fiabilité des nouvelles voitures grand public avec une bonne précision, soutient Iny. Ce n’est pas une science parfaite, mais c’est mieux que de se fier à une seule critique, à un seul essai routier qui dit que la conduite est solide et sans soubresaut ».

HeapMedia440653

George Iny note que la valeur d’une voiture peut augmenter si des réductions ou un solde chez le concessionnaire permettent de réduire quelque peu son prix de vente.

« Si vous n’êtes pas pressé, il y a de grandes réductions en fin de l’année, dit-il. Ces offres sur les “années-modèles” sur le point de tirer leur révérence peuvent vous épargner de l’intérêt sur les paiements et/ou vous faire profiter d’un prix de vente réduit ».

Oui, mais on fait alors avec un modèle d’un an plus vieux? Certes, mais dites-vous qu’après dix ou 12 ans de bons et loyaux services, la voiture que vous vendrez sera surtout considérée pour sa santé mécanique – et la différence d’une année-modèle sera alors insignifiante.

On pourrait croire que la quantité de caractéristiques de série sur une voiture affecte sa valeur, ou encore que plus de caractéristiques pour le même prix équivalent à une meilleure valeur, mais ce n’est pas toujours le cas, précise Iny, qui ajoute « qu’aujourd’hui, la plupart des véhicules sont raisonnablement équipés de toute façon. »

Cela dit, une caractéristique aura une influence sur sa valeur et vous voulez la retrouver dans la voiture envisagée: il s’agit de la boîte automatique.

« Si vous optez pour un modèle à transmission manuelle, vous restreigniez de beaucoup le nombre d’acheteurs potentiels, car bien des gens ne veulent pas – ou n’arrivent pas à les conduire, affirme M. Iny. Une voiture avec une boîte automatique se revendra d’emblée à prix plus élevé. »

HeapMedia408735

Les derniers dispositifs de sécurité de l’heure – pensez caméra de recul, alerte aux collisions avant, détection de circulation transversale en mode recul et autres monitorats des angles morts – vous mèneront vers les versions les mieux équipées, donc les plus coûteuses, mais on ne sait encore si l’influence vaudra positivement la peine lors de la revente, d’ici quelques années. Une chose est sûre: avec pareils systèmes d’avertissements, vous aurez plus de chances d’être encore de ce monde pour la revendre un jour, votre voiture…

Un dernier conseil: rechercher la valeur, c’est une chose. Mais faire trop de sacrifices ou se retrouver avec une voiture que vous n’aimez pas n’est pas l’idéal – surtout au prix que coûtent les véhicules aujourd’hui. Votre nouvelle voiture doit vous convenir – et dites-vous que vous trouverez bien un acheteur qui l’aimera à son tour au moment de vous en débarrasser…

Merci à George Iny de l’Association pour la protection des automobilistes pour ces conseils.

HeapMedia223163