Avec plus de deux millions de véhicules vendus sur son territoire en 2017, l’industrie automobile canadienne a établi un record.

Si environ 50% des ventes sont attribuables aux 20 véhicules neufs les plus en demande, les 20 moins populaires représentent en deçà d’un demi pour cent du total.

Afin que ce palmarès peu enviable des véhicules les moins vendus au Canada en 2017 reflète la réalité et soit des plus pertinents, ceux dont les prix de base sont supérieurs à 100 000 $, ceux dont la production a cessé (ou que l’annonce en a été faite) et ceux qui n’étaient pas en vente en début de 2017 ont été exclus.

En collaboration avec les données statistiques de Timothy Cain, Good Car Bad Car. Traduction: Vincent Noël.