On parle souvent de l’engouement des Québécois pour les véhicules utilitaires (VUS) en tous genres et, plus que jamais, pour les camionnettes. Mais il y a également un autre créneau en croissance: celui des marques de luxe qui sont en hausse dans la Belle Province – lentement, mais sûrement.

En effet, à partir des données colligées par la firme canadienne DesRosiers Automotive Consultants, on remarque une légère tendance à la hausse, mais soutenue de la part de marché du créneau luxe-sport: de 9,5 % en 2010, elle a rejoint 11,7 % l’an dernier.

Certes, ce n’est pas autant que la croissance marquée pour les VUS dans la Belle Province (une augmentation moyenne des ventes de 13% ces trois dernières années), mais c’est nettement mieux que ce que font les voitures compactes et sous-compactes: leurs parts de marché sur notre territoire ont chuté respectivement de deux points (maintenant à 7,7%) et de sept points (maintenant à 24,4%) en huit années.

HeapMedia484338

Puisque les parts de marché ne sont pas très représentatives dans une industrie globale en croissance, mieux vaut regarder les chiffres de vente d’une année sur l’autre.

Ainsi, pour l’ensemble des véhicules de luxe vendus au Québec l’an dernier, les volumes demeurent relativement faibles: derrière la proportion de 8,1%, se cache l’équivalent de 37 658 unités sur 462 000 véhicules neufs écoulés en 2017.

Surtout, c’est au volant des importées de luxe allemandes que les Québécois aiment le plus se retrouver. De fait, trois fois sur quatre en 2017, ils ont acheté un modèle de l’une ou l’autre de ces quatre compagnies germaniques:

  • 1) 10 410 Mercedes-Benz
  • 2) 9615 Audi
  • 3) 7463 BMW
  • 9) 1746 Porsche

HeapMedia483112

Si l’on insère les autres divisions haut de gamme issues du Vieux Continent, voici le classement européen des marques de luxe préférées des Québécois – toujours en tenant compte du volume de ventes, toutes marques de luxe confondues, en 2017:

  • 1) 10 410 Mercedes-Benz
  • 2) 9615 Audi
  • 3) 7463 BMW
  • 8) 1797 Volvo (aujourd’hui propriété chinoise)
  • 9) 1746 Porsche
  • 10) 1732 Land Rover (aujourd’hui propriété indienne)
  • 12) 1463 Jaguar (aujourd’hui propriété indienne)

À la lecture de ces chiffres, on note tout de suite la hausse phénoménale de Porsche en pourcentage, mais c’est la performance d’Audi qui l’emporte, tant en rythme de croissance qu’en volume.

HeapMedia483093

En effet, la marque de luxe du groupe Volkswagen s’approche dangereusement du volume de Mercedes-Benz, néanmoins demeurée en 2017 la marque de luxe préférée des Québécois.

Mais à ce rythme, Audi pourrait dépasser sa proche rivale d’ici la fin de l’année sur notre marché… et laisser encore plus dans l’ombre la rivale de Munich. Pourtant, pas pas plus tard qu’il y a quatre ans, BMW était seconde dans le coeur des Québécois, avec 326 «béhèmes» vendues de plus que les 6451 véhicules qu’avait alors cédés Audi (2014).

Évidemment, le fait que les modèles Audi se retrouvent dans pratiquement toutes les catégories favorise la marque aux anneaux à atteindre d’intéressants volumes sur un marché aussi petit que le nôtre. Tant en volume qu’en gain, les milieux de gamme A3, A4, A5 et Q5 d’Audi touchent leurs cibles.

Est-ce que BMW reprendra du galon avec ses nouveaux venus – à commencer par le petit BMW X2, voire le très grand BMW X7?

HeapMedia480726

Du côté des trois marques de luxe japonaises, les ventes 2017 de 3864 unités placent toujours Acura en tête, mais la division de Honda perd du terrain. Depuis 2010, la principale rivale Lexus s’en rapproche dangereusement (3324 unités l’an dernier), mais aussi Infiniti (2855 unités en 2017).

Notez que l’année 2018 voit un nouveau concurrent joindre les rangs asiatiques de l’automobile de luxe, avec Genesis, la branche haut de gamme de Hyundai. Avec ses ventes en boutiques plutôt qu’en concessionnaires et sa livraison à domicile, la marque coréenne sera à surveiller…

  • 4) 3864 Acura
  • 5) 3324 Lexus
  • 6) 2855 Infiniti
  • X) Genesis – à surveiller en 2018

HeapMedia483163

Chez les marques américaines, hormis le VUS de luxe Cadillac XT5 (1446 unités), qui permet à Cadillac de se positionner au 7e rang des marques de luxe préférées des Québécois, les autres modèles enregistrent des ventes dérisoires – quelques dizaines ou centaines seulement.

  • 7) 2658 Cadillac
  • 11) 1530 Lincoln

Même si elle est talonnée par Audi et, dans une moindre mesure, par BMW, c’est véritablement Mercedes-Benz qui fait balancer le cœur québécois… et son portefeuille.

De fait, la marque de Stuttgart est devenue la première, le 31 décembre dernier, à vendre plus de 10 000 véhicules de luxe sur notre territoire en une seule année.

Il faut dire que ses fourgonnettes Sprinter l’aident grandement: l’an dernier, il s’en est vendu 855 unités, soit presque autant que Lexus de RX300/330/350/400H combinés!

HeapMedia441058

Autres modèles Mercedes-Benz qui se sont démarqués dans la Belle Province en 2017:

  • Classe C (2304 unités)
  • GLK/GLC (1768 unités)
  • Classe B (1469 unités)
  • GLA (1068 unités)
  • Classe M/GLE (1049 unités)
  • Classe E (710 unités)

Notez que les parts de marché de Mercedes-Benz et d’Audi sont pratiquement ex æquo: respectivement 2,1 et 2,3 … contre 1,6 pour BMW.

HeapMedia483106

Maintenant que tout ceci est dit, voici au grand complet le palmarès des marques de luxe préférées des Québécois – d’après les ventes 2017:

  • 1) 10 410 Mercedes-Benz
  • 2) 9615 Audi
  • 3) 7463 BMW
  • 4) 3864 Acura
  • 5) 3324 Lexus
  • 6) 2855 Infiniti
  • 7) 2658 Cadillac
  • 8) 1797 Volvo (aujourd’hui propriété chinoise)
  • 9) 1746 Porsche
  • 10) 1732 Land Rover (aujourd’hui propriété indienne)
  • 11) 1530 Lincoln
  • 12) 1463 Jaguar (aujourd’hui propriété indienne)

NDLR: Buick n’est pas considérée par la firme DesRosiers comme une division de luxe.