Munich, Allemagne – Si vous lisez ce texte, c’est que déjà, votre intérêt pour le plus petit des utilitaires Audi – le Q3 – est assez avancé. Toutefois – et je comprends votre questionnement ici –, vous vous demandez pourquoi diable nous parlons déjà du modèle 2016 alors que le Q3 2015 vient à peine d’arriver en salle de montre.

Eh bien, vous n’êtes pas fou, car la raison d’être de ce lancement régional allemand était de dévoiler la deuxième phase de cet utilitaire format réduit qui sera commercialisé dès le début de l’année prochaine en Europe. Chez nous, le Q3 2016 revu et amélioré débarquera pas plus tard que l’automne prochain, ce qui veut dire que le Q3 2015 actuellement en vente n’aura été parmi nous que pendant une année complète. Stratégie risquée? Seul le temps nous le dira, mais mon petit doigt me dit que le constructeur détient un autre succès.

HeapMedia307125

Pour cette évolution timide du Q3, le département de design n’a pas cherché à métamorphoser la silhouette. Non, puisqu’il s’agit d’une refonte de mi-parcours, le constructeur ne fait que rafraîchir les portions avant et arrière de son populaire multisegment.

HeapMedia307121

C’est pourquoi la grille de calandre redessinée est désormais cerclée d’une portion argentée, celle-ci ayant également le mandat de faire le lien avec les blocs optiques de part et d’autre. Les plus fins auront peut-être déjà remarqué que ceux-ci ont également reçu un coup de pinceau pour 2016. Il faut l’admettre, même si l’évolution est timide, le museau du Q3 2016 est plus joli que celui du modèle sortant. Bien évidemment, les autres changements significatifs se trouvent à l’arrière, les feux de position arborant une nouvelle signature aux diodes électroluminescentes, tandis qu’à l’instar du pare-chocs avant, celui à l’arrière a lui aussi un nouveau design. Du reste, le Q3 2016 conserve sa silhouette trapue.

Heureusement pour ceux qui ont déjà commandé leur Q3 2015, les améliorations à l’intérieur sont encore moins nombreuses. À l’exception d’un bloc de commandes pour naviguer à travers le système de divertissement MMI qui prend dorénavant une coloration argentée, tout le reste est reconduit. Bon d’accord, de nouveaux coloris seront disponibles au niveau de la sellerie, mais vraiment, le Q3 est identique à la première génération.

De toute manière, l’exécution sans faille de cet habitacle plus restreint ne justifiait pas une refonte complète à ce niveau. Mentionnons également que, malgré son prix plus abordable, le Q3 a droit à des matériaux de bonne qualité, que ce soit pour les plastiques, le cuir de la sellerie ou les quelques pièces d’aluminium ici et là. Si la première rangée donne amplement d’espace aux occupants, vous ne serez pas étonnés d’apprendre que la deuxième rangée est plus contigüe, surtout au niveau de l’espace pour les jambes. Quant au coffre, il offre un volume tout à fait acceptable. Ah oui, j’ai oublié de mentionner que le hayon pourra désormais être commandé avec l’ouverture électrique, tandis que le cache-bagage sera livré d’office en 2016.

HeapMedia307119

Vous vous doutez bien que le marché européen a droit à un choix inégalé de motorisations. Malheureusement, Audi Canada ne prévoit pas changer sa recette actuelle. Le 4-cylindres turbo de 2,0-litres de cylindrée utilisé à toutes les sauces chez Audi restera en service lorsque ce Q3 redessiné arrivera sur nos routes l’an prochain.

Ce bloc turbocompressé, toujours aidé dans sa tâche par l’injection directe, livre une puissance inchangée de 200 chevaux et un couple optimal de 207 lb-pi. L’unique boîte de transmission DSG à double embrayage comptant six rapports est elle aussi inchangée, tout comme le choix de rouages d’entraînement. Le Q3 vient donc avec les roues motrices avant en livrée de base, mais le consommateur peut aussi opter pour le système de traction intégrale Quattro en option pour une meilleure tenue de route. Les versions RS, TDI, TDI Ultra, sans oublier les petites cylindrées à essence sont donc une affaire strictement européenne, tout comme les boîtes manuelles d’ailleurs.

Soyons francs, la version essayée pendant ce bref premier contact munichois était très semblable à celle que nous avons au pays, mais en théorie, elle n’était pas identique. La puissance du 4-cylindres turbo en Europe est de 180 PS ou 220 PS (177 ch et 216 ch). De son côté, la transmission européenne compte un rapport de plus que notre unité nord-américaine. Malgré tout, ce véhicule a tout de même pu nous éclairer sur le potentiel du p’tit nouveau chez Audi. D’autant plus que les habitués de la marque connaissent plutôt bien cette combinaison mécanique.

Tout d’abord, ce 4-cylindres s’avère idéal pour le gabarit du Q3. Même si ce dernier est livrable avec l’étonnant 5-cylindres turbo qui transforme le Q3 en une bombe haute sur pattes, la version équipée du 2.0T est amplement suffisante. Les accélérations sont franches et les changements de rapport sont très efficaces. Bien entendu, il est possible de changer soi-même les vitesses.

Une autre caractéristique typique des produits aux quatre anneaux, c’est la rigidité du châssis. En effet, le Q3 n’échappe pas à cette règle d’or, ce qui rend la conduite très rassurante, que ce soit sur l’autoroute à 160 km/h (sur l’Autobahn allemande bien sûr) ou sur un chemin sinueux. D’ailleurs, la direction relativement précise contribue à garder le cap à tout moment. Il est vrai que l’empattement court combiné aux jantes surdimensionnées rend la conduite un peu sautillante, mais rassurez-vous, il se fait bien pire dans l’industrie.

Il est permis d’affirmer que les consommateurs qui viennent à peine de prendre livraison de leur tout nouveau Q3 2015 seront peut-être froissés de ce remaniement précoce, mais dans les faits, outre l’esthétique améliorée, le Q3 2016 nord-américain ne représente pas une révolution par rapport au modèle 2015.

Le constructeur allemand a entre les mains un futur best-seller, le Q3 ayant fracassé plusieurs records de vente ailleurs dans le monde depuis le début de sa commercialisation et il est déjà acquis que le marché local se l’arrachera, que ce soit en 2015 ou plus tard.