Pourquoi 722? Parce qu’elle partait de Brescia à 7h22 du soir.

Dix heures, 7 minutes et 48 secondes plus tard, Moss et son fidèle co-pilote Denis Jenkinson, traversaient la ligne d’arrivée à Brescia après avoir parcouru les 1597 km (992,332 miles), à une vitesse moyenne de 157,8 km/h (98 mi/h).

En 1955, à près de 160 km/ de moyenne, sur routes publiques…

… en traversant villes et villages, y compris les arrêts aux postes de chronométrage et de ravitaillement…

… et devant le grand Juan Manuel Fangio, aussi en Mercedes 300 SLR, classé deuxième…

… une performance monumentale, quoi!

Pas surprenant que la Reine ait anobli Sterling Moss, devenu Sir Sterling.

Si j’étais pape, je l’aurais canonisé!

(Photos originales en galerie: Alain Raymond)
.

Pour tout savoir de l’épopée de notre collaborateur aux Mille Miglia, cliquez ici.