Au-delà du scandale des motorisations TDI, Volkswagen se doit de réajuster le tir en sol nord-américain, les berlines Jetta et Passat pensées pour notre marché n’ayant finalement pas réussi à redresser la situation comme l’espéraient les décideurs du géant allemand.

C’est ce qui explique l’arrivée plus tard en 2017 du véhicule utilitaire Atlas et du très attendue Tiguan 2018. Contrairement au modèle distribué en Europe, également disponible en version courte, notre Tiguan ne portera pas la mention Allspace comme c’est le cas ailleurs sur le globe. À l’instar du marché chinois où les véhicules longs dominent les ventes, le Tiguan nord-américain reçoit un empattement plus long de 4,4 pouces. Par rapport au modèle qu’il remplace, le nouveau VUS ajoute 10,7 pouces (en longueur) à l’équation.

Cet allongement permet aussi au véhicule d’offrir une troisième rangée de sièges qui, comme c’est souvent le cas dans ce segment, représentent davantage une option de dépannage qu’une réelle banquette confortable pour les longues randonnées.

Sous le capot, le constructeur poursuit sa route avec son moteur 4-cylindres turbo à injection directe de 2,0-litres de cylindrée, celui-ci étant désormais coté à 184 chevaux et 221 lb-pi de couple optimal. Ce dernier fait équipe avec une boîte automatique à 8 rapports, celle-ci envoyant la puissance aux roues avant motrices ou aux quatre coins du véhicule si le véhicule est équipé du rouage optionnel 4Motion bien entendu.

Fidèle aux modèles récents de la marque, le design du Tiguan 2.0 se veut plus affûté que jamais, un commentaire qui s’applique également à l’habitacle. L’intérêt du public nord-américain sera primordial pour Volkswagen qui peine à s’imposer chez nous. Son arrivée est prévue plus tard en 2017.

Pas nécessairement le plus joli de la gamme du constructeur, le nouveau Tiguan devrait normalement répondre aux besoins d’un plus grand nombre de consommateurs, surtout ceux qui doivent trimbaler la marmaille à gauche et à droite. Il faudra aussi surveiller le grand frère baptisé Atlas qui pourrait s’avérer plus intéressant pour les familles nécessitant plus d’espace.