En fait, le plus petit VUS qui peut être actuellement trouvé dans la famille de produits Ford est de taille compacte et nous avons nommé l’Escape. Seulement, depuis quelques années, la concurrence introduit à un rythme fou de nouveaux joueurs qui s’inscrivent dans un créneau très à la mode, soit celui des VUS sous-compacts.

Les Mazda CX-3, Honda HR-V, Nissan Juke, Chevrolet Trax, Buick Encore et Jeep Renegade en sont quelques-uns.

Considérant leur popularité, Ford se devait d’agir. La bonne nouvelle, c’est que la firme à l’ovale bleu possède déjà un tel véhicule dans sa famille, soit l’EcoSport qui roule ailleurs dans le monde depuis 2004.

Au programme pour ce dernier figurait un remodelage pour 2018. Le temps était venu pour Ford de nous le proposer et le constructeur a choisi une ville américaine pour nous le présenter.

Construit sur les bases de la Ford Fiesta, l’EcoSport se veut une version écourtée du Ford Escape. Quatre variantes seront offertes aux consommateurs d’ici, y compris une qui va regorger d’équipement, la Titanium. À l’intérieur de cette dernière pourra être retrouvé un écran tactile de huit pouces au cœur duquel se trouveront les commandes du système Sync3. Deux ports USB (il est temps que tous les véhicules se mettent au parfum) et une prise 12 volts seront présents à l’avant cependant qu’une autre prise identique, de même qu’une prise de courant 110 volts, se trouvera à l’arrière.

Sous le capot, deux moteurs seront à l’animation. Dans un premier temps, le 3-cylindres EcoBoost de 1 litre servira les versions à traction. Les modèles équipés de la motricité aux quatre roues hériteront d’un 4-cylindres atmosphérique de 2 litres. Aux deux blocs sera jumelée une boîte de vitesses automatique à six rapports. Dans les deux cas, il s’agira d’un nouveau mariage. Conséquemment, nous ne disposons pas de données sur la puissance et la consommation pour le moment.

Si ce véhicule vous intéresse, vous devrez être patients; son arrivée est prévue pour le début de l’année 2018.

La popularité du segment des VUS sous compacts est indéniable. Il est seulement étonnant que Ford ait attendu si longtemps avant d’y mettre le pied, surtout qu’elle possédait déjà un joueur dans son équipe. Mieux vaut tard que jamais, dit-on. Et, au fait, on a le droit de rêver à une éventuelle version ST.