De toutes les voitures électriques, c’est peut-être la Volkswagen e-Golf qu’on attendait le plus. Malheureusement, celle qui s’offre à différents marchés internationaux depuis l’automne 2014, dont celui américain, ne nous est jamais parvenue.

La donne vient de changer alors que bat son plein le salon de l’auto de Los Angeles: depuis 11h ce matin, c’est maintenant clair, net et très officiel: Volkswagen Canada annonce que sa Volkswagen e-Golf 2017 pointera sa calandre – et sa motorisation électrique dans les salles de montre canadiennes dans un peu moins d’un an.

Évidemment, la voiture compacte (dans sa variante 5 portes) aura adopté la nouvelle signature visuelle de la famille Golf. Mais ce qu’on retiendra surtout, ce sera son autonomie: avec des accumulateurs lithium-ion de 35 kWh, ce sera 200 kilomètres entre chaque recharge pour elle, soit moitié plus que les 135 kilomètres actuels.

Et non, pas selon les très optimistes tests européens, mais bien selon les cycles de l’américaine EPA.

Oh, et ladite recharge pourra s’effectuer en mode rapide, avec 80% des batteries renflouées en 30 minutes.

Les autres détails, on les connaîtra au prochain salon de l’auto de Montréal, à la mi-janvier. Et il faudra attendre l’été 2017 pour connaître l’information la plus pertinente: le prix. (Pour la e-Golf 2016 aux États-Unis, il est actuellement de 28 995$US.)

Enfin, elle nous arrive, la première électrique de la famille Volkswagen. Maintenant, bien hâte de voir quelles sont les prochaines à suivre. Doit-on rappeler que dans la foulée du scandale TDI, Volkswagen a promis que le quart de ses véhicules vendus en 2025 seront à motorisation électrique?

HeapMedia409296