Au Salon de l’auto de Montréal 2014, la compagnie québécoise Felino nous a présenté la deuxième génération de son prototype, une bête sur 4 roues qui soulèvera bien des discussions auprès des passionnées de l’automobile et de la conduite haute performance : la cB7.

Antoine Bessette est un Québécois et un ancien pilote de course qui a connu de belles réussites dans sa carrière, notamment en Molson Indy et en Formule Atlantic. Après toutes ces années en sport automobile, la soif de la performance s’est transformée en rêve bien précis; celui de construire sa propre voiture de piste.

La société Felino a vu le jour il y a environ 10 ans, avec Antoine Bessette à sa tête, elle agit alors principalement dans l’organisation d’événements corporatifs, en offrant des cours de conduite avancés ainsi que du « coaching » pour les pilotes de haut niveau. Toutefois, depuis 2012, Antoine se concentre davantage à la conception de sa voiture de piste nommée la cB7.

Au centre de cette histoire de passion; l’idée et le désir de construire une voiture « enveloppée » autour du conducteur. Le concepteur voulait, en premier lieu, que son véhicule dispose d’une position de conduite parfaite. Avec l’aide d’ingénieurs et l’expertise d’autres pilotes de course, le positionnement idéal a été réfléchi. C’est après cette étape cruciale que le groupe motopropulseur et la carrosserie ont été ajoutés. Pour Antoine Bessette, concevoir une voiture avec la position de conduite en avant plan est la meilleure façon d’offrir une qualité de conduite inégalée sur la piste. C’est pour cette raison que le châssis et le design du véhicule furent parmis les dernières étapes de la conception de la Felino cB7.

Les résultats du premier prototype, né en 2012, ont été si positifs que le concepteur et son équipe ont annoncé que la deuxième génération serait celle qui se rendrait en production. Toute une réussite pour une équipe qui en est à son premier véhicule!

La deuxième génération bénéficie d’une plateforme tubulaire, utilise une nouvelle suspension et offre une répartition du poids 50/50. La cB7 est propulsée par un moteur V8 de 6,2 litres qui développe une puissance de 525 chevaux avec un couple de 489 lb-pi (la première génération utilisait un moteur 4 cylindres turbo). Antoine et son équipe n’ont pas négligé la qualité en ce qui a trait aux composantes utilisées. La fibre de carbone est omniprésente et permet d’obtenir un poids à sec d’environ 1100 kg. Les détails concernant les performances globales du véhicule seront divulguées cet été suite aux tests qui seront effectués sur piste.

Étant au développement final et à l’étape de la pré-production, 2014 sera une année importante pour la Felino. Cet été, Antoine complétera des tests avec son deuxième prototype. L’année dernière, l’équipe a formé les moules nécessaires à la fabrication de nouveaux exemplaires. Deux voitures identiques à la deuxième génération seront construites pour deux acheteurs qui participeront à toutes les étapes du développement de leur propre cB7.

D’ici un an ou deux, Antoine espère mettre sur pied sa propre série. « Avec un prix d’entrée inférieur à 100 000$, c’est une façon pour plusieurs pilotes de commencer le sport automobile sans dépenser une fortune. Il y a beaucoup de talent perdu à cause du prix élevé », souligne le concepteur. Il ne cachera pas non plus que sa clientèle cible se trouve principalement à l’international.

Le lancement de la deuxième génération du prototype Felino au Salon de l’auto de Montréal 2014 est toute une fierté pour Antoine Bessette. Il présente en toute humilité celle qui vole la vedette!