Le constructeur avait déjà annoncé qu’il apporterait des modifications d’usage à sa berline TLX. Le dévoilement a eu lieu la veille de l’ouverture des portes du Salon de New York, dernier rendez-vous de la saison en sol nord-américain.

Le département de design n’avait pas menti : la version remaniée de la TLX a droit à une rhinoplastie en règle, celle-ci revêtant cette fameuse grille de calandre Diamond Pentagon déjà implantée au MDX. Ce nouvel élément donne une impression de largesse à l’avant, les blocs optiques ayant eux aussi changé de forme pour l’occasion. Qui dit nouvelle grille dit aussi pare-chocs redessiné et c’est ce qui se produit avec cette nouvelle TLX, la berline étant aussi flanquée d’un nouveau capot. La silhouette demeure inchangée toutefois, les seuls ajustements apportés à la portion arrière se limitant aux feux de position et au pare-chocs.

Depuis son introduction sur le marché, l’Acura TLX voit les critiques se multiplier à son endroit, du moins en ce qui concerne son agrément de conduite. Il semble que les ingénieurs ont entendu ces commentaires puisqu’une livrée plus corsée se greffe à la gamme TLX en 2018. En effet, la TLX A-Spec prend une allure beaucoup moins sage avec son pare-chocs plus aéré, ses jantes de 19 pouces de diamètre enveloppées par des pneumatiques élargies et même un diffuseur arrière traversé par deux pots d’échappement de quatre pouces diamètre.

En plus de la nouvelle robe, l’Acura TLX A-Spec reçoit de l’aide au niveau de la direction et de la suspension raffermie pour une tenue de toute accrue. Notez que les versions à rouage intégral SH-AWD bénéficient d’une barre stabilisatrice et de ressorts plus rigides au niveau de l’essieu arrière, contrairement à l’édition à roues avant motrices.

Les deux motorisations demeurent inchangées, ce qui veut dire que le 4-cylindres 2,4-litres est de retour avec sa boîte de vitesses double-embrayage à 8 rapports. De son côté, le moteur V6 de 3,5-litres accouplé à la transmission automatique à 9 rapports constitue l’option plus puissante.

Dans l’habitacle, l’ajout des systèmes Apple CarPlay et Android Auto fera plaisir aux adeptes de connectivité, tandis que les nouveaux coloris disponibles pour la sellerie – avez-vous vu ce rouge exclusif à la livrée A-Spec? – devraient séduire une clientèle passionnée. C’est du moins ce que souhaite la direction d’Acura en essayant de rajeunir sa clientèle.

La commercialisation de la nouvelle Acura TLX 2018 débutera au mois de juin.

L’ajout d’une livrée plus pointue ne fera pas de tort à la réputation du modèle. Avec un comportement plus sportif, la TLX devrait réussir à suivre le rythme imposé par les berlines concurrentes de la catégorie. Il reste maintenant à découvrir quelle sera la réaction du public face à cette TLX revue et améliorée. La réponse dans quelques mois…