Avec le FT-4X, Toyota vise les enfants du Net les plus intrépides : ces consommateurs urbains de la fameuse génération Y (nés entre 1980 et 1999) qui, à tout instant, voudraient prendre une pose à l’écart du boulot, mais en accomplissant des activités, disons, modérées, et non extrêmes.

Ce véhicule-concept original, qui se définit donc à l’opposé d’un FJ Cruiser, a été dévoilé aujourd’hui dans le cadre de l’avant-première du Salon de l’auto de New York.

Sous ses traits de petit Tonka grandeur nature, le FT-4X cache une humble plateforme de CH-R 2018, ce nouvel utilitaire sous-compact de Toyota qui fait ses débuts sur notre marché actuellement.

Comme ce dernier, le petit véhicule-concept a quatre roues motrices, ce à quoi ses concepteurs ont ajouté une garde au sol plus généreuse et des porte-à-faux avant et arrière ultracourts permettant d’affronter des chemins moins praticables. Des caractéristiques qui servent sans doute à justifier le sens donné à l’acronyme FT-4X : Future Toyota Four-Wheel Drive Crossover.

L’habitacle biplace à 5 portes, par ailleurs, sent le loisir à plein nez, d’abord parce que ses concepteurs de Calty, le centre de design californien de Toyota, l’ont imaginé en commençant par l’arrière; un espace nécessitant beaucoup de polyvalence, estiment-ils, compte tenu de la clientèle visée.

Cela explique qu’on ait doté le FT-4X d’un hayon classique qui, au besoin, se transforme en doubles portières à déploiement latéral. De plus, le plancher de l’aire à bagages fait de matière plastique robuste (comme dans le coffre d’une Toyota Vibe) se glisse vers l’extérieur pour servir de plateforme à pique-nique et, du même coup, découvrir un vaste espace de rangement.

Pour faciliter la vie aux utilisateurs de cet utilitaire, ses concepteurs ont également prévu des prises de courant sur le toit, de même que des encrages pour diverses attaches. Et pour leur permettre d’afficher sur leur réseau social favori leurs plus récents exploits, une caméra GoPro Hero5 Session a été intégrée au retroviseur gauche.

L’intérieur a un design épuré. Il n’y a pas d’écran tactile fixe. À la place, il y a un socle pour téléphones cellulaires modernes, sans plus. Même la chaîne audio, bien évidente sous le tableau de bord, est amovible. Tout comme les poignées de portières à l’avant : ces gros blocs sont en fait des gourdes ! Pas surprenant que les concepteurs du FT-4X aient qualifié son habitacle de cabine-outil.

La disparition du FJ Cruiser, dont la commercialisation a cessé en 2014, a attristé des férus de conduite hors route. Avec ses airs de baroudeur et sa conception originale, le FT-4X en fera peut-être rêver quelques-uns, mais ça ne restera qu’un mirage. Après tout, avec sa plateforme de CH-R, il reste loin du 4×4 pur et dur…