Au même titre que la présentation du constructeur Hyundai, celle du constructeur nippon Honda avait deux saveurs à ce Mondial de l’Auto de Paris 2016 : une plus terre-à-terre et l’autre, plus explosive.

Si l’arrivée sur le continent européen de la nouvelle Honda Civic à hayon – ou « hatchback » si vous préférez l’expression anglophone – n’est qu’une formalité, c’est la présentation du prototype Type R qui fait vibrer les aficionados. En attendant l’arrivée de cette super Civic, sachez que la commercialisation de la troisième variante de la Civic a débuté cette semaine chez nous. D’ailleurs, un essai plus approfondi vous sera livré d’ici la fin du mois d’octobre, Honda Canada ayant convié les membres de la presse canadienne pour un premier contact.

Mais revenons à ce prototype si vous le voulez bien, puisqu’il s’agit de la première fois qu’un modèle Honda tatoué de l’écusson Type R va franchir la frontière – si on exclut l’inoubliable Acura Integra Type R bien sûr!

Fidèle à son habitude, le constructeur japonais présente un prototype très près de celui qui sera mis en production. Certains détails minimes que vous apercevez seront donc abandonnés, mais ce que vous voyez en ce moment constitue essentiellement ce qui s’en vient au courant de l’année 2017.

Honda a décidé d’utiliser la variante à hayon pour mieux s’attaquer aux autres super bombes de l’industrie que sont la Ford Focus RS, la Volkswagen Golf R et la Subaru WRX STi (pour ne nommer que celles-là). Mais, pour faire partie de group sélect, il faut afficher ses intentions et c’est exactement ce qu’accomplit la Honda Civic Type R avec son bouclier hyper aéré, son capot muni d’une entrée d’air, de jantes de 20 pouces enveloppées par des pneumatiques hyper larges, de freins Brembo d’un aileron surélevé à l’arrière et même d’un échappement à trois embouts! Est-ce assez? Probablement.

Contrairement à ses rivales avouées, la Civic Type R fera confiance aux roues motrices avant seulement avec des béquilles électroniques permettant une tenue de route à la hauteur du segment.

Sous le capot, il faut s’attendre à un retour ou même une évolution du moteur 4-cylindres VTEC de 2,0-litres gavé par turbocompresseur qui livre actuellement 306 chevaux-vapeur et un couple de 295 lb-pi. Honda osera-t-il gonfler ces chiffres pour supplanter Ford et sa Focus RS? Nous verrons bien. Notez également que la boîte de transmission livrée d’office avec cette super Honda sera une bonne vieille manuelle à six rapports courts.

Honda a également confirmé que ce prototype ferait le voyage en direction de Las Vegas à l’occasion du SEMA Show 2016 au début novembre. Quant au dévoilement d’une version définitive, les paris sont ouverts sur le moment choisi par le constructeur.

Avec l’engouement qui entoure cette super Civic chez nous, il est impossible de rester de glace face à cette autre voiture de performance de petite taille. Vivement 2017 pour qu’on l’essaye!