En marge du Mondial de Paris, Volkswagen vient de dévoiler le prototype avec lequel il nous titille depuis 10 jours. Y croyez-vous, vous, à ce Volkswagen I.D. Concept qui promet l’électrique et la conduite autonome?

Volkswagen, le constructeur tatoué au diesel, a déjà changé son fusil TDI d’épaule: il a annoncé cet été que d’ici 2025, il vendra un million de ses véhicules en propulsion électrique. Juste pour la comparaison, sachez que c’est quatre fois plus que toutes les Nissan Leaf vendues à travers le monde… depuis l’arrivée de cette première électrique japonaise sur le marché, il y a six ans.

Entre vous et moi et la boîte à beurre, Volkswagen, compagnie entachée par le plus grand scandale corporatif de la décennie (ou du siècle?), n’a comme pas le choix de parler – et d’encore parler «vert».

Et elle le fait avec la Volkswagen I.D. Concept 100% électrique, tout juste dévoilée ce soir à Paris, quelques heures avant que ne s’ouvre, demain, le Mondial de l’Auto à la presse automobile.

HeapMedia396287

Assoiffés de bonnes nouvelles, les bonzes allemands n’ont pas ménagé les épithètes pour décrire cet «ambassadeur visionnaire» qui «annonce le décompte d’une nouvelle ère», qui «sera aussi révolutionnaire que l’a été la VW Beetle il y a sept décennies» et qui «réécrira l’histoire»… ce dont a bien besoin Volkswagen, avouez.

Et alors que de par leur nature, les voitures-concepts sont des ballons-sonde lancés dans le marché afin de recueillir les réactions – lire: pour lesquels la production n’est jamais (encore) confirmée…

… cette fois, la compagnie est pressée: la Volkswagen I.D., dit-elle, sera sur les routes de la production dès 2020. Soit demain matin, dans l’industrie qui nous concerne.

On parle déjà d’une autonomie de 400 à 600 kilomètres entre les recharges, merci à un organe électrique de 125kW.

On dit aussi que la nouvelle venue, une compacte «en parallèle avec la Golf», ouvrira la voie – et la nouvelle plateforme MEB – à une flotte, pour ne pas dire une foule d’autres produits électriques au sein de la gamme.

Et on avance qu’elle pavera le chemin de la conduite autonome avec son système I.D. Pilot.

Parce que oui, Volkswagen annonce se lancer dans la course de la voiture sans chauffeur, avec un horizon déclamé pour 2025.

HeapMedia396291

Mais avant de vous enthousiasmer pour son volant rétractable ou son habitacle «spatial» désigné OpenSpace, sachez que ce genre de détails a déjà commencé à se démocratiser dans le milieu, du moins chez les prototypes.

Même chose pour cet éventuel programme de livraison de colis à l’auto – les Volvo et Mercedes-Benz ont déjà mis la chose en place…

N’y aurait-il pas, dans cette étude de style, un mélange de Chevrolet Bolt et, par conséquent, de BMW i3? Et c’est bien beau, toutes ces promesses, mais – et vous excuserez notre absence d’excitation, voire notre scepticisme: de la part du constructeur dont l’infâme premier anniversaire TDI vient de révéler une tricherie sur plus dix ans, n’aurait-on pas pu espérer plus innovateur? Ce n’est pas comme s’il en était incapable…

HeapMedia396288