Appelé Canadian International Auto Show dans la langue de Shakespeare, le Salon de l’auto de Toronto accueille bon an, mal an, un peu plus de 300 000 visiteurs. C’est environ 100 000 de plus que le Salon de l’auto de Montréal.

Puisqu’il a lieu un mois après celui de la métropole québécoise, au début de la « saison » des salons de l’auto nord-américains, les constructeurs lui réservent certaines nouveautés et primeurs, question de lui préserver une prestance évidente.

C’est sans oublier ces nouveautés qui font la une du Salon de Chicago, chez nos voisins du sud, un événement qui coïncidait cette année avec celui de Toronto. Et lorsqu’il existe plus d’un exemplaire de ces nouveautés, le hasard fait parfois bien les choses et elles peuvent trouver un écho durant l’événement torontois.

Cette année, ce fut le cas pour le Honda Pilot. Le matin du 11 février, journée d’avant-première pour la presse aux deux endroits, à 9:30, il a été dévoilé à Chicago pour le plus grand plaisir des Étatsuniens. Les Canadiens, eux, ont dû attendre 15:30 le même jour pour découvrir ses nouveaux traits. L’inverse n’aurait pu se produire, on peut l’affirmer sans hésiter.

Le Salon de Toronto fermera ses portes le 22 février prochain. Si vous n’avez pas l’opportunité d’aller arpenter ses deux grands halls d’exposition et ses nombreuses petites salles, après avoir découvert dans nos pages les véhicules primés par l’Association des journalistes automobile du Canada (AJAC) et les 10 plus beaux véhicules-concepts qu’on peut y admirer, voici une trentaine de nouveautés et primeurs que les constructeurs y ont exposées.