Évaluations

Soumettez une évaluation

Évaluation basée sur la version: 2016 Acura TLX V6 Elite berline 4 portes SH-AWD

7.5

Acura TLX 2016 : ennuyeuse efficacité

Par Daniel Rufiange

14 Sept 2016

La gamme Acura a subi de nombreux changements au cours des dernières années et ceux qui n’ont pas suivi la chose de près ont peut-être du mal à se retrouver aujourd’hui. Prenez la TLX que nous venons de mettre à l’essai, par exemple. Cette dernière est nouvelle dans la gamme depuis 2015, mais en fait, elle est venue remplacer deux modèles que les amateurs connaissaient bien, soit les TSX et TL.

Vous l’aurez deviné, la nouvelle mouture se veut un compromis entre les deux, tant au niveau du format que du prix.

Jusqu’ici, la stratégie porte ses fruits. Le modèle se vend relativement bien, une preuve que les consommateurs lui reconnaissent des qualités. Cependant, s’il veut se hisser au sommet de sa catégorie et déloger les produits de la Sainte Trinité allemande, ça va prendre plus que ça.

Avantages et inconvénients

  • + Consommation de carburant
  • + Historique de fiabilité
  • + Sièges confortables
  • - Silhouette conservatrice
  • - Transmission automatique paresseuse
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Dire que la marque Acura est discrète dans son approche en matière de design est un euphémisme. On semble tellement avoir peur d’oser que c’en est triste. Prenez les lignes de cette TLX en exemple. Elles ne sont pas laides, mais elles ne se démarquent nullement. On pourrait vous faire croire que vous êtes en présence d’un produit dessiné en 2008.

    Le pire, c’est que lorsqu’on observe cette voiture de loin, on remarque une jolie coupe. C’est lorsqu’on s’approche qu’on réalise à quel point on a manqué d’audace dans le détail, que ce soit au niveau du faciès, des flancs ou de l’arrière.

    HeapMedia395752

    Regardez ailleurs dans le segment et vous verrez ce qu’on veut dire. Cela dit, l’audace ne rapporte pas toujours et le conservatisme est parfois payant; l’Audi A4, très classique, se vend mieux que la TLX. Le nom y est pour quelque chose, il faut l’avouer. Quant à la Lexus IS, au style plus tranchant, elle fait moins bonne figure dans la colonne des ventes.

    On doit comprendre que pour certains acheteurs, la discrétion est séduisante. N’empêche, on aurait pu faire preuve d’un peu plus d’audace, il me semble.

    6.5Ok
  • Intérieur

    Ironiquement, Acura se laisse davantage aller lorsqu’elle conçoit ses habitacles. Tout n’y est pas réussi, mais à tout le moins, on sent une volonté. On a eu la main heureuse au niveau de la présentation générale, plaisante pour l’œil. Le système à deux écrans donne quant à lui une impression de richesse. On peste un peu plus lorsqu’on découvre que certaines commandes (ex. : intensité de la climatisation, sièges chauffants) ne sont accessibles qu’au contact de notre doigt avec l’écran tactile.

    HeapMedia395766

    On implore aussi quelques saints en manipulant le sélecteur des rapports. Acura a accouché d’un système unique où l’on doit peser sur différents boutons pour choisir la marche avant, la position neutre ou celle à l’arrêt. Puis, pour faire marche arrière, on doit tirer une petite commande vers nous (voir photo).

    Il n’y a rien d’intuitif là-dedans. L’acheteur finira par s’habituer, il faut le croire.

    Pour le reste, le bulletin est meilleur lorsqu’on considère le niveau de confort des sièges, impeccable. Mon dos est sorti indemne d’un aller-retour express à Toronto. Au cours de ce trajet, j’ai aussi pu apprécier l’excellente chaîne audio ainsi que le niveau d’insonorisation.

    Quant à la qualité, c’est bien dans l’ensemble, même si certaines surfaces nous donnent davantage l’impression d’être dans un Honda qu’une Acura.

    7.5Bien
  • Technologie

    La TLX peut être livrée avec un moteur 4-cylindres de 2,4 litres, mais en version à traction uniquement. Voilà le principal talon d’Achille de ce modèle.

    Concernant notre essai, il a été réalisé au volant d’une version profitant de l’excellente traction intégrale SH-AWD. Quant au moteur, le V6 de 3,5 litres est un outil bien connu de ceux qui connaissent la marque. Au menu, une puissance aussi suffisante qu’impressionnante et une consommation d’essence fort enviable. Acura prédit une moyenne de 7,5 litres aux 100 kilomètres sur l’autoroute. Notre semaine s’est soldée avec une médiane de 7 litres aux cent avec plus de 1500 kilomètres au compteur (80 % d’autoroute à 115 km/h).

    HeapMedia395775

    Une boîte à neuf rapports travaille de concert avec ce moteur.

    8.0Très bien
  • Conduite

    Après plus de 15 heures au volant de la TLX, un constat s’impose : voilà une berline fort confortable, idéale même pour ceux qui multiplient les kilomètres au volant. De surcroît, la consommation, vous l’avez vu, s’est avérée excellente.

    Au niveau de la puissance proposée, soit 290 chevaux et 267 livres-pieds de couple, elle est livrée très haut en régime, soit à 6200 tr/min et à 4500 tr/min, respectivement. On sent très bien cette caractéristique au volant. Si c’est appréciable en certaines occasions, on reste un peu sur notre appétit lors des départs et des reprises à basse vitesse, sans compter que la boîte n’est pas la plus rapide à réagir.

    Pour s’assurer une meilleure promptitude, il faut sélectionner le mode sport qui vient modifier le régime moteur (et le rapport) et nous assure d’avoir toujours une armée de chevaux à notre disposition lorsqu’on enfonce l’accélérateur. À ce moment, l’expérience de conduite n’est plus la même alors que les principaux organes de la voiture (transmission, direction, etc.) passent en mode attaque.

    Du reste, la TLX reste maniable et répond bien lorsqu’on l’invite à une conduite plus sportive. Cependant, l’émotion n’y est pas derrière le volant alors qu’on sent le bolide en pleine trahison de sa vocation. On peut pousser la machine, oui, mais c’est comme s’il manquait quelque chose.

    Enfin, je m’en voudrais de ne pas féliciter Honda et Acura qui permettent de désactiver la fonction adaptative du régulateur de vitesse. Je n’ai rien contre la sécurité, mais dans ce cas précis, on doit donner le choix au conducteur.

    7.5Bien
  • Valeur

    Les prix d’une TLX varient grosso modo entre 35 000 $ et 47 500 $. Considérant que la valeur de revente du modèle s’annonce jusqu’ici excellente, il n’y a rien d’alarmant au niveau des prix. Même qu’au niveau du rapport prix/équipement, vous aurez de la difficulté à trouver mieux ailleurs. Voilà certes l’une des cartes cachées de cette berline.

    HeapMedia395756

    8.0Très bien
  • Conclusion

    La TLX est une excellente voiture, mais lorsqu’on compare l’offre dans le segment, on réalise qu’elle est à la traîne de plusieurs de ses rivales à certains égards (conduite, gueule, etc.). On pourrait comprendre si le modèle en était à sa sixième ou septième année sur le marché, mais ce n’est pas le cas.

    Pour prendre le contrôle du segment, Acura a besoin d’une TLX capable de se démarquer davantage au niveau du style, mais aussi de l’offre qui gagnerait à offrir plus de flexibilité, notamment en ce qui a trait à la possibilité de marier la motricité aux quatre roues au moteur 4-cylindres.

    Du reste, tout y est.

    À Acura d’ajuster le tir.

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

-- experts | -- usagers [0]

S3

2016

De 45 400 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

A4

2016

De 38 500 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

Regal

2016

De 33 695 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN