Évaluations

Soumettez une évaluation

Évaluation basée sur la version: 2017 Cadillac CT6 berline 3.0L Turbo Platinum berline 4 portes TI

8.0

Cadillac CT6 2017 : un retour en grand

Par Antoine Joubert

29 Nov 2016

Pour 2017, on assiste à la relance des grandes berlines américaines traditionnelles. Lincoln fait renaître la Continental, et Cadillac nous ramène une interprétation moderne des Fleetwood, ou même Brougham? Or, pas question pour Cadillac de renouer avec le passé. On tient mordicus à cette image de marque internationale sur laquelle on travaille depuis près de vingt ans, et qui avouons-le, a porté ses fruits.

Avantages et inconvénients

  • + Ligne réussie
  • + Confort
  • + Comportement routier dynamique
  • - Craquements
  • - Traction intégrale non offerte avec moteurs à quatre cylindres
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    La CT6, c’est donc la grande berline de luxe que plusieurs adeptes de la marque attendaient. Celle qui fait oublier l’intéressante XTS, et qui renforce sans contredit les lettres de noblesse associées à la marque. Son faible porte-à-faux avant, son long museau et sa ligne élancée d’une rare élégance, lui donnent une prestance digne de la Mercedes-Benz de Classe S ou de la récente BMW de Série 7. Or, Cadillac joue sur un terrain plus large avec ce modèle, souhaitant à la fois attirer les acheteurs de modèles intermédiaires (Série 5, Classe E), et pleine grandeur. Typiquement Cadillac, cette berline transpire le luxe et la technologie avec un design à couper le souffle, qui pourrait selon moi se mériter de nombreux titres. De quoi gêner des berlines comme la nouvelle Genesis G90 ou la Lexus LS, très populaire au sud de notre frontière.

    9.0Excellent
  • Intérieur

    Noble, élégant et extrêmement moderne, l’habitacle de la CT6 propose un luxe certain et beaucoup d’espace. Les passagers arrière ont d’ailleurs droit à un confort royal, particulièrement sur le modèle Platinum, qui multiplient les caractéristiques visant à l’accentuer. La finition y est également très belle, quoique celle de la nouvelle Lincoln Continental m’ait davantage impressionnée. En fait, la majorité des matériaux sont de belle facture, mais il lui manque cette touche unique pour la différencier d’un autre produit Cadillac, ne serait-ce qu’au niveau des garnitures ou même, de l’éclairage d’ambiance. Cela dit, l’environnement est riche et chaleureux.

    Les gadgets technologiques y sont également très nombreux, à commencer par cette chaîne audio Bose/Panaray à 34 haut-parleurs (oui oui…34 !), dont la sonorité est exaltante. Les ingénieurs ont également écouté les commentaires des usagers d’autres produits Cadillac, qui rageaient contre le système à commandes tactiles CUE. Cette fois, on propose un système simplifié, plus efficace et drôlement plus convivial. À cela s’ajoute d’ailleurs un pavé tactile logé sur la console centrale, lequel permet de se promener instinctivement sur les différents menus de l’écran sans quitter la route des yeux. Autre option intéressante : le rétroviseur qui passe en mode écran à la demande. Croyez-moi, on y prend goût très rapidement !

    8.0Très bien
  • Technologie

    Pour accéder à la CT6, un peu plus de 64 000$ sont nécessaires. Seulement, à ce prix, vous aurez droit à un moteur quatre cylindres de 2,0 litres à aux roues motrices arrière seulement. Efficace, le 2,0 litres déçoit pour la simple raison qu’il ne cadre pas vraiment avec une voiture de cette prestance. Et même si certaines rivales comme la Mercedes-Benz E300 4Matic s’équipent de ce genre de motorisation, il y a ici ce je ne sais quoi qui me pousse à vous diriger tout de suite vers la seconde option mécanique. Évidemment, celle-ci gagne deux cylindres supplémentaires, et voit sa puissance passer de 265 à 335 chevaux. Il s’agit bien sûr du V6 de 3,6 litres, bien connu chez GM, qui permet aussi de goûter à la traction intégrale…un must !

    Pour des performances de haut niveau, il faut cependant passer à l’option ultime, soit à moteur 3,0 litres biturbo de 404 chevaux, qui jumelé à une boîte automatique à huit rapports, permet d’obtenir de vraies belles sensations de conduite. Raffiné, généreux en couple et magnifiquement adapté à ce genre de voiture, il doit être considéré avant plusieurs options de luxe. On y accède sur le modèle Luxe à partir d’environ 75 000$, ce qui en comparaison avec la compétition, demeure très raisonnable.

    8.5Très bien
  • Conduite

    Si la nouvelle Lincoln Continental tente de renouer avec le confort à l’américaine en proposant des suspensions souples et un environnement ouaté, la CT6 fait tout le contraire. En fait, jamais une grande Cadillac n’aura été aussi sportive. Cette berline est nerveuse, dynamique, magnifiquement équilibrée et capable de belles prouesses routières. L’utilisation d’un tout nouveau châssis et l’appel massif de l’aluminium a évidemment permis de diminuer le poids de la voiture, ce qui a un impact sur le comportement. La suspension magnétique optionnelle se veut elle aussi un incontournable pour améliorer le comportement et le confort de la voiture, qui se voit également dotée des quatre roues directionnelles, pour une meilleure maniabilité. Mais entre vous et moi, difficile de déceler les avantages réels de ce dernier atout. Je me permets également de mentionner la présence de craquements et bruits de caisse à bord de la voiture. Un élément disgracieux sur une voiture aussi cossue, que j’ai pu déceler sur les deux voitures que j’ai pu conduire sur une plus longue période.

    8.5Très bien
  • Valeur

    Équipée de façon honorable, vous débourserez un peu plus de 70 000$ pour une CT6. En y mettant toute la sauce…au-delà des 100 000$. Et honnêtement, je n’ai aucun problème avec cette facture. La voiture le justifie amplement, surtout en comparaison avec la concurrence. Maintenant, il faut être conscient que l’industrie n’en a que pour les VUS et que le fait de se payer une telle voiture constitue aujourd’hui un luxe, bien plus qu’avec n’importe quel véhicule utilitaire ou multisegment. Pourquoi? Parce que la dépréciation sera assurément plus forte. Voilà sans doute le gros point faible de ce modèle sur le plan financier.

    7.0Bien
  • Conclusion

    Voilà le modèle qui manquait chez Cadillac pour finaliser une gamme complète de voitures de luxe. On pourrait bien sûr souhaiter le retour d’un cabriolet de luxe mieux réussi que les défuntes XLR et Allanté, mais l’arrivée en 2017 de plusieurs nouvelles grandes berlines de luxe risque de raviver le marché qui jusqu’ici, demeurait la chasse gardée des Allemands. Et gageons que la CT6, impressionnante à plusieurs niveaux (sauf pour les craquements…), saura se démarquer du lot. Reste à voir si la fiabilité sera au rendez-vous. Et pour cela, il faudra la laisser vieillir un peu…

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

-- experts | -- usagers [0]

X6

2017

De 70 400 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

X5 M

2017

De 107 900 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

X5

2017

De 67 000 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN